Découvrez les 1921 actus du blob

Vous avez oublié votre téléphone portable sur le meuble de l’entrée et êtes perdu sans votre GPS ? Cette situation ne sera peut-être bientôt qu’un lointain souvenir. Des ingénieurs chinois viennent de mettre au point un textile électronique qui pourrait être utilisé dans de nombreux domaines, notamment la navigation GPS. Enfilez votre veste, et suivez le guide !

Textile de 6 mètres de long sur 25cm de large, contenant 5x10^5 unités électroluminescentes, chacune étant distante des autres de 800 micromètres © Équipe de Huisheng Peng

Textile de 6 mètres de long sur 25cm de large, contenant 5x10^5 unités électroluminescentes, chacune étant distante des autres de 800 micromètres © Équipe de Huisheng Peng

Des textiles capables de fournir de l’électricité, ce n’est pas tout à fait nouveau. Mais un textiledoté d’un écran fonctionnel aussi grand – 6 mètres de long et 25 cm de large – et qui reste en bon état après des dizaines de cycle de lavage et de séchage, c’est une révolution.

Pour parvenir à cette prouesse, les chercheurs ont tissé des fibres conductrices et luminescentes avec du fil de coton afin de créer des « unités électroluminescentes » directement dans le textile. Les tests d’étirement, pliage et pressage qui ont suivi ont prouvé que ce tissage particulier résistait aux torsions subies par tout vêtement, et que la luminosité des unités électroluminescentes restait stable.

Représentation du tissage du textile électronique. Chaque chaîne luminescente et trame conductrice transparente en contact forme une unité électroluminescente © Adaptation d’un schéma de l’équipe de Huisheng Peng

Représentation du tissage du textile électronique. Chaque chaîne luminescente et trame conductrice transparente en contact forme une unité électroluminescente © Adaptation d’un schéma de l’équipe de Huisheng Peng

L’équipe n’en est pas restée là. Après la création et les tests effectués sur l’écran, elle a intégré d’autres dispositifs dans le textile : un clavier tactile et une alimentation électrique récupérant l’énergie solaire. « Toujours en suivant la même stratégie, à savoir croiser deux électrodes en forme de fibres lors du tissage » explique Huisheng Peng, auteur principale de cette étude, « l’ensemble du système est alors intégré dans le textile et a la particularité d’être très flexible ».

Une des utilisations possibles de ce textile électronique : l'affichage de la localisation en temps réel © Équipe de Huisheng Peng

Une des utilisations possibles de ce textile électronique : l'affichage de la localisation en temps réel © Équipe de Huisheng Peng

L’équipe a ainsi pu démontrer que ce textile pouvait connaître de nombreuses applications, notamment dans le domaine de la navigation en affichant une carte interactive en temps réel. D’autres études seront menées prochainement car l’équipe rêve d’applications supplémentaires. « Ce textile pourrait être utilisé dans des habitats intelligents et des jouets pour enfants ».

Pour l’heure, certaines entreprises testent l’usage de ce textile high-tech pour l’échange de messages avec un smartphone. Si les essais sont concluants, le produit pourrait être commercialisé rapidement. Il ne resterait alors qu’un enjeu : le processus de fabrication. « Nous allons encore améliorer les propriétés de ce textile intelligent et en réduire les coûts de confection autant que possible » assure Huisheng Peng.