Découvrez les 1108 actus du blob
image légendée

Des millions d’enfants au Moyen-Orient et en Afrique du Nord risquent de ne pas être vaccinés contre la polio et la rougeole en raison de la pandémie de Covid-19 © AFP/Archives Mohammed Huwais

Des millions d’enfants au Moyen-Orient et en Afrique du Nord risquent de ne pas être vaccinés contre la polio et la rougeole en raison de la pandémie de Covid-19, qui a perturbé des campagnes de vaccination dans la région, a alerté hier l’agence des Nations unies pour l’enfance (Unicef).

Certes, la plupart des pays de la région poursuivent leurs campagnes de vaccination routinières, avec des mesures strictes pour prévenir la propagation du nouveau coronavirus. Mais certaines campagnes de vaccination ont été suspendues en raison de la mobilisation du personnel médical dans la lutte contre la maladie Covid-19, selon l’agence onusienne.

« Résultat, dix millions d’enfants âgés de moins de cinq ans, soit un enfant sur cinq, risquent de ne pas être vaccinés contre la polio, a indiqué l’Unicef dans un communiqué. Près de 4,5 millions d’enfants âgés de moins de 15 ans risquent de ne pas être vaccinés contre la rougeole », d’après la même source. 

« Il est absolument crucial que chaque enfant soit immunisé contre les maladies mortelles comme la polio, la rougeole, la diphtérie et l’hépatite », a indiqué Ted Chaiban, directeur régional de l’Unicef. D’après lui, avec des mesures de précaution telles que le port de masque et de gants et la distanciation sociale, la vaccination reste « possible pour les enfants, même à l’heure de (la maladie) Covid-19 ».

L’Unicef et l’Organisation mondiale de la santé ont averti mi-avril qu’en raison de la réduction des campagnes de vaccination dans plusieurs pays engagés dans la lutte contre la pandémie de nouveau coronavirus, quelque 117 millions d’enfants à travers le monde risquaient de contracter la rougeole.