Infiniment petit Diffusé le

Jonction neuro-musculaire

Un épisode de la série « Infiniment petit ».

Réalisation : Jean-Marc Serelle

Production : Cité des sciences et de l'industrie, CNRS Images

Année de production : 2009

Durée : 2min02

Accessibilité : sous-titres français

Jonction neuro-musculaire

Elle est chercheuse, biologiste. Et elle pourrait exercer son métier sans jamais regarder ni fabriquer une image.

Mais ce qu’elle aime avant tout, c’est  comprendre en touchant avec les yeux.

Chaque jour, comme un peintre prépare sa toile, elle « fixe » le tissu musculaire, le lave avec une solution détergente, le rince.

Puis elle mélange ses ingrédients dans un tube en verre : l’anti-futsh pour le bleu, l’anti-disc large pour le rouge, la roseradish-teroxidase, pour le vert.

Elle en tamponne délicatement le minuscule organe.

Glisse le fragile petit carreau de verre sous la fenêtre du microscope.

Et pose son regard curieux, attentif, ouvert.

La jonction entre le nerf et le muscle apparaît, parfaitement isolée. En bleue, les axones, qui transportent l’information. En vert, la membrane neuronale, par où elle est transmise. En rouge, au point de contact, le muscle.

À cet instant, traversée à chaque fois par la même jouissance de surprendre les phénomènes vitaux dans leur essence profonde, au moment même où ils adviennent, elle capture une image.

Une image propre à expliquer, qu’elle recadre instinctivement, pour la rendre encore plus intelligible et donc encore plus belle.

Pour partager avec d’autres le plaisir de comprendre en touchant avec les yeux.

Jonction neuromusculaire chez la drosophile

Microscopie confocale optique

Marie-Laure PARMENTIER/Bénédicte FRANCO – Institut de Génomique Fonctionnelle  - IGF Montpellier (Universités Montpellier 1 et 2/CNRS/INSERM)

Réalisation : Jean-Marc Serelle

Production : Cité des sciences et de l'industrie, CNRS Images

Année de production : 2009

Durée : 2min02

Accessibilité : sous-titres français