illustration

Le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, le 12 février 2021 à Genève © OMS/AFP

AstraZeneca: usage restreint en Allemagne

L’Allemagne s’apprête à suspendre l’utilisation du vaccin anti-Covid 19 d’AstraZeneca pour les moins de 60 ans dans la foulée d’une nouvelle recommandation formulée mardi par la commission vaccinale après plusieurs cas de formation de caillots sanguins. Mais le pays maintient son objectif de proposer une vaccination contre la Covid-19 à sa population adulte « d’ici la fin de l’été ».

L’Espagne va quant à elle élargir les populations cibles du vaccin AstraZeneca au-delà de la tranche des 55-65 ans lorsqu’il s’agit de travailleurs essentiels : personnel sanitaire, forces de l’ordre ou enseignants.

Renforcement des contrôles aux frontières

L’Allemagne va renforcer pour les « 8 à 14 prochains jour » les contrôles autour de ses frontières terrestres, notamment avec la France, le Danemark et la Pologne. Les policiers ne pourront « pas renvoyer les voyageurs » mais vérifieront qu’ils ont un test négatif de moins de 48 h et se sont enregistrés auprès des autorités sanitaires allemandes.

L’Italie va imposer une quarantaine de cinq jours aux voyageurs en provenance des pays membres de l’Union européenne, qui devront en outre effectuer un test avant leur départ, ainsi qu’un autre à l’issue de leur isolement.

Investigations supplémentaires

Les États-Unis et treize pays alliés ont exprimé mardi leurs « préoccupations » dans une déclaration commune au sujet du rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur l’origine du SARS-CoV-2, réclamant à la Chine de donner « pleinement accès » à ses données.

Le patron de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a demandé de son côté une enquête sur l’hypothèse d’une fuite du virus d’un laboratoire en Chine pour expliquer l’origine de la pandémie, et critiqué le partage insuffisant des données par Pékin lors de la mission des experts internationaux cet hiver.

Assouplissement progressif en Irlande

L’Irlande, confinée depuis trois mois pour lutter contre le coronavirus, va assouplir progressivement ses restrictions à partir du 12 avril, avant d’envisager une réouverture graduelle des commerces non essentiels en mai.

Vente d’alcool limitée en Afrique du Sud

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a annoncé mardi que la vente d’alcool à emporter serait interdite durant les quatre jours du week-end prolongé de Pâques, afin d’éviter un relâchement des comportements propices à une troisième vague d’épidémie.

illustration

Nombre de morts liés au coronavirus officiellement annoncés par pays, au 30 mars 2021 © AFP S. Malfatto

Fête sauvage à Lyon

Une fête sauvage, avec musique et boissons, a rassemblé quelque 300 personnes mardi en fin de journée à Lyon, dans le sud-est de la France, provoquant l’ire des autorités qui ont saisi la justice, alors que le pays fait face à une recrudescence de la pandémie.

La barre des 5000 patients « en soins critiques » en France, soit les cas les plus graves, a été dépassée mardi, selon les chiffres quotidiens de Santé publique France.

Près de 2,8 millions de morts

La pandémie a fait au moins 2,79 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan de l’AFP à partir de sources officielles mardi.

Les États-Unis sont le pays comptant le plus de décès avec 550 930 morts, devant le Brésil (317 646), le Mexique (201 826), l’Inde (162 114) et le Royaume-Uni (126 615).

Ces chiffres sont globalement sous-évalués. Ils se fondent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sans inclure les réévaluations reposant sur des bases statistiques.

Vaccins : plus de 565 millions de doses

La Colombie a atteint mardi deux millions de doses de vaccins contre la Covid-19 administrées, tandis que le pays fait face à une nouvelle explosion de décès et de contagions.

Plus de 565 millions de doses de vaccins anti-Covid ont été administrées dans le monde, selon un comptage réalisé par l’AFP à partir de sources officielles mardi à 11 heures.