image légendée

Little Foot reconstitué. Découvert en 1994, il est le plus complet de tous les australopithèques, et l'un des plus anciens. © Inrap

On l’appelle Little Foot et il est très célèbre : c’est le squelette d’australopithèque le plus complet jamais découvert. 90 % du squelette – en connexion anatomique ! – ont été retrouvés entre 1995 et 1997 à Sterkfontein, en Afrique du Sud. Par comparaison, on ne possède que 40 % des os de la célèbre Lucy.  

Little foot était une femelle d’une trentaine d’années et pesait environ 30 kg pour 1,35 m. Mais quand donc vivait cet australopithèque ? C’était la grande question. Les estimations et mesures donnaient des résultats contradictoires, lui donnant un âge compris entre 2,2 et 4 millions d’années.

L’Inrap vient de publier le résultat d’une étude détaillée du site par une approche multiméthode (géomorphologie, topographie, taphonomie, stratigraphie, sédimentologie, micromorphologie, etc.) et à des échelles différentes, depuis la coupe de plusieurs mètres de hauteur à l’observation inframillimétrique au microscope.

Cette analyse confirme une étude américaine datant de 2015 donnant à Little Foot un âge de 3,7 millions d’années. Cette date est considérée comme définitive. Ainsi, Little Foot est non seulement le plus complet des australopithèques, mais aussi l’un des plus anciens ayant vécu dans la région.