© Getty Images

© Getty Images

Beaucoup pensent que pour convertir l’âge de son chien en équivalent humain, il suffit de le multiplier par 7. Une idée fausse, car un chien ne se développe pas au même rythme qu’un être humain. Rien que la première année le chien grandit quinze fois plus vite que l’homme !

En fait, il n’existait jusqu’à présent aucun calcul mathématique simple pour traduire cette équivalence. Une équipe de généticiens de l’université de Californie (San Diego) a décidé de s’attaquer au problème et a réussi à mettre au point une formule. Loin d’être arbitraire, celle-ci s’appuie sur les modifications de l’ADN au fil du temps. Plus précisément, la méthode retenue – parue dans la revue BioRxiv du 4 novembre – repose sur un mécanisme épigénétique appelé méthylation.

Lors du vieillissement de l’homme comme du chien domestique, une modification chimique consistant en l’ajout d’un groupe méthyle (CH3) s’opère sur l’ADN. Cette greffe modifie les segments d’ADN, mais sans réellement altérer leur fonctionnement. L’un des avantages de la méthylation est que ce processus peut être utilisé pour mesurer l’âge biologique d’un être humain. C’est ce qu’on appelle l’horloge épigénétique. L’équipe a donc eu l’idée de comparer l’horloge épigénétique de l’homme à celle d’un chien.

La labrador comme modèle

Pour y parvenir, il a fallu surmonter plusieurs obstacles, dont celui de la race. En effet, la durée de vie des chiens peut varier de façon importante : de 6 à 7 ans pour les dogues, et jusqu’à 17-18 ans pour les chiens beaucoup plus petits tels que les chihuahuas. Une seule race – dont le génome permettant d’identifier plus facilement les facteurs génétiques associés au vieillissement – a été retenue : le labrador retriever. Les données concernant 104 labradors ont donc été croisées aux profils de méthylation obtenus dans le sang de 320 humains âgés de 1 an à 103 ans et à ceux de 133 souris. L’appariement des différentes horloges génétiques a permis aux chercheurs d’en déduire une formule permettant de calculer l’âge humain des chiens.

Pour connaitre l’âge de votre chien, il suffit donc de multiplier le logarithme naturel de l’âge de votre chien en années par 16, puis d’ajouter 31.

Mais l’application de la formule est loin d’être simple, car le développement du chien est très différent de celui de l’homme. Les chercheurs ont constaté que la formule fonctionne bien pour certaines tranches d’âges, mais beaucoup moins bien pour d’autres. Par exemple : sept semaines chez les chiens correspondent à neuf mois chez les humains au moment où les dents de lait commencent à apparaître chez les chiots et les nourrissons. Par ailleurs, les chiens atteignent leur puberté beaucoup plus rapidement que les humains. La période entre l’adolescence et l’âge moyen n’est donc pas équivalente : un labrador de cinq ans est âgé de 56 ans en années humaines.

Même si elle n’est pas parfaite, cette approche basée sur l’horloge épigénétique offre cependant une formule bien plus proche de la réalité que l’arbitraire multiplication par 7, concluent les chercheurs. À vous de calculer l’âge de votre chien !