Actu de science Publié le

Quand les phoques chantent Star Wars…

Vous ne rêvez pas, les phoques savent chanter ! Et malgré quelques fausses notes, leur répertoire est impressionnant. Cette découverte ouvre de nouvelles perspectives dans le domaine de la communication animale.

Réalisation : Olivier Boulanger

Production : Universcience

Année de production : 2019

Durée : 2min16

Accessibilité : sous-titres français

Quand les phoques chantent Star Wars…

Vous avez bien entendu, ce phoque gris est capable de chanter. Et malgré quelques fausses notes, cela en dit long sur ses capacités de communications.

Beaucoup d’animaux utilisent des sons pour communiquer. Mais rares sont ceux capables d’élargir leur répertoire sonore. On connait notamment les prouesses de certains oiseaux dans ce domaine, mais à l’université de St Andrew en Écosse, la biologiste Amanda Stansbury  s’est intéressée aux capacités d’apprentissage des phoques gris. Et les résultats sont étonnants.

Dans une première série d’expériences, Amanda avait pu obtenir d’eux qu’ils reproduisent plus de 140 nouveaux sons, avec seulement 10 % d’erreur.

Mais la chercheuse a poussé l’expérience plus loin en faisant écouter une gamme musicale à Zola, un jeune phoque gris. Écoutez :

Cela signifie qu’il est capable de distinguer la hauteur des notes.

Écoutez encore cette exécution de la musique de Star Wars :

Mais la voix humaine est autrement plus complexe que de simples notes de musiques. Janice, un autre jeune phoque gris, fait pourtant l’effort d’imiter nos voyelles :

Fait intéressant, et peu fréquent chez les autres animaux ayant des capacités comparables les phoques produisent ces variations comme les êtres humains, en utilisant leur larynx.

L’apprentissage vocal ne conduit pas forcément au langage parlé, mais c’est une étape indispensable pour exploiter ce moyen de communication. En étudiant les capacités des phoques à apprendre de nouveaux sons, nous en apprenons ainsi un peu plus sur les étapes qui ont permis aux êtres humains d’accéder à ce mode de langage.

Crédits : University of St Andrews, Amanda Stansbury, Alina Loth, Getty Images

Source 

Réalisation : Olivier Boulanger

Production : Universcience

Année de production : 2019

Durée : 2min16

Accessibilité : sous-titres français