Corpus, paroles d'experts Publié le , mis à jour le

L’âge et la mémoire du corps, avec Michel Serres

Au cours de la vie, le corps humain se modifie. A la vue d’une personne, on peut aisément estimer son âge. Pourtant, le corps contient aussi toute la mémoire de l’univers, il porte la trace des origines de la matière et de toutes les étapes d’un long processus évolutif. C’est à un voyage aux confins de la science et de la philosophie que nous convie Michel Serres…

Un épisode de la série « Corpus ».

Pour en savoir plus sur le corps humain : le site Corpus.

​​

Réalisation : Roland Cros

Production : Universcience, Canopé-CNDP, MGEN, Inserm, Educagri

Année de production : 2014

Durée : 3min51

Accessibilité : sous-titres français

L’âge et la mémoire du corps, avec Michel Serres

Michel Serres, Philosophe

-Lorsqu'on voit un corps, on devine très rapidement si la personne est un bébé, un adolescent, une jeune fille, un adulte ou un vieillard.

On comprend très bien quel est l'âge de la personne.

La personne a 6 mois, 12 ans, 25 ans, 83 ans, bien sûr, on le voit bien.

Donc le corps a un âge.

Il a la peau très lisse ou ridée, beaucoup de cheveux ou plus de cheveux, il boîte ou non, il sait marcher ou il ne sait pas.

Certaines performances du corps sont relatives à son âge.

Je ne peux donc cacher à personne que j'ai 80 ans, très bien.

Mais est-ce que j'ai 80 ans ?

Je n'en suis pas sûr.

Pourquoi ? Parce que, quand vous regardez le corps, et que vous essayez d'avoir une sorte de sonde qui va rentrer dans le corps, on s'aperçoit que, si on est un peu instruit de l'évolution animale et de l'évolution qui amène vers l'homme, il y a des endroits du cerveau qui sont plus récents que d'autres.

Les lobes avant du cerveau datent de centaines de milliers d'années, alors que d'autres ont des millions d'années.

Déjà, on voit des choses un peu différentes.

Alors mes lobes de cerveau se sont formés, enfin, les lobes se sont formés il y a tant de milliers d'années.

Ah oui mais...

Ces organes sont faits avec des molécules.

Quand elles sont nées ces molécules, elles sont nées, je ne sais pas...

Les molécules se mettent à se dupliquer, à se transformer.

Elles datent de, je ne sais pas...

trois milliards huit cents millions d'années, c'est déjà très vieux.

C'est ainsi qu'elles sont nées et qu'elles ont pris cette forme.

Ces molécules, elles sont formées de quoi ?

En général, elles sont formées de quatre atomes d'hydrogène, d'oxygène, de carbone, d'azote, qui sont les composantes fondamentales de la chimie organique, de la biochimie, de la chimie des vivants.

Quand est-ce que se sont formés le carbone, l'azote, etc. ?

Oh...

Presqu'au début de l'univers, peu après le big bang, il y a douze, treize milliards d'années.

Dans ce cas, si on enfonce une sonde comme je l'ai fait, on s'aperçoit que mon corps, à certains égards, a une sorte d'âge très intéressant, qui le fait ressembler au monde.

Quand on disait autrefois que le corps était une image du monde, non seulement c'est une interface avec le monde, mais c'est l'âge du monde qui est, en quelque sorte, bien représenté dans le corps.

Le corps est un monde en réduction, un modèle réduit du monde, du point de vue de l'âge.

Vous comprenez ?

Autrefois, on disait que le corps était le microcosme, c'est-à-dire un petit monde qui est l'image du grand monde.

L'avancée des sciences aujourd'hui nous montre que c'est vrai.

Elle nous montre que nous avons, d'une certaine manière, le même âge que le monde.

Et ça me fait une ouverture extraordinaire vers l'univers, comme si mon corps me permettait d'être ouvert vers le monde, les choses, la totalité de l'univers, et ça me donne la joie de comprendre précisément ce qu'est le monde.
 

Réalisation : Roland Cros

Production : Universcience, Canopé-CNDP, MGEN, Inserm, Educagri

Année de production : 2014

Durée : 3min51

Accessibilité : sous-titres français