À bord du Nanotilus Diffusé le

Diabète, à la recherche de l'insuline

Dans un voyage qui associe l’univers de Jules Verne à celui de la recherche scientifique de l’Inserm, le sous-marin du Capitaine Nemo plonge dans le pancréas parmi les îlots de Langerhans...

Un épisode de la série « A bord du Nanotilus »

Réalisation : François Demerliac

Production : Universcience, Inserm, Virtuel productions

Année de production : 2011

Durée : 2min23

Accessibilité : sous-titres français

Diabète, à la recherche de l'insuline

- Une nouvelle méthode d'investigation du corps humain est la miniaturisation.

Grâce à elle, l'équipe de savants réunis autour du capitaine Nemo a pu sauver une jeune femme.

Ils entament une nouvelle plongée.

Que vont-ils bien pouvoir découvrir ?

- Où sommes-nous, capitaine ?

- Dans le pancréas. Vous voyez cet îlot de cellules ?

- Oui, qu'est-ce que c'est ?

- Un îlot de Langerhans, du nom du biologiste qui les a découverts. Ils ne représentent que quelques millimètres, mais ont une importance essentielle.

Ces cellules produisent des hormones, comme l'insuline, qui règlent le taux de sucre dans le sang. Lorsqu'elles fonctionnent mal ou qu'elles sont détruites,

il n'y a plus de production d'insuline et donc trop de sucre dans le sang.

C'est le diabète.

- Le diabète se manifeste par des urines importantes, une soif continuelle, des problèmes cardiaques, des troubles de la vision, des infections.

Il existe plusieurs formes de diabète.

- La 1re est une destruction des cellules des îlots de Langerhans par le système immunitaire. Cette 1re forme ne représente que 5 à 10 % des diabètes

et peut toucher des personnes jeunes. Les malades sont obligés de s'injecter de l'insuline pour éviter l'excès de sucre.

- Mais le plus répandu est le 2e type de diabète. 85 à 90 %. Et il progresse rapidement, surtout dans les pays en voie de développement. Ce diabète concerne

des personnes plus âgées.

- L'insuline n'est plus produite en quantité suffisante, du fait d'une consommation excessive de graisses et de sucre et du manque d'exercice.

C'est devenu une des principales causes de mortalité.

- Quel que soit le diabète, un dépistage précoce est toujours utile pour prescrire un traitement ou un régime alimentaire afin de vivre le mieux possible.

(Générique)

---

Réalisation : François Demerliac

Production : Universcience, Inserm, Virtuel productions

Année de production : 2011

Durée : 2min23

Accessibilité : sous-titres français