Corpus, paroles de jeunes Publié le , mis à jour le

Paroles de jeunes sur le sport

Chencho, Laura, Élise, Yaël et les autres ont entre 13 et 18 ans. Ils sont filles et garçons, vivent en ville ou à la campagne, habitent seuls ou chez leurs parents. Ils pratiquent l’aïkido, la danse, le vélo, le roller ou au contraire détestent l’activité physique. Quel regard les adolescents d’aujourd’hui portent-ils sur le sport ? Entre addiction et aversion, les avis sont pour le moins partagés…

Un épisode de la série « Corpus ».

Pour en savoir plus sur le corps humain : le site Corpus.

corpus

Réalisation : Jérôme Dubreuil , Carole Ghilini

Production : Universcience, Canopé-CNDP, MGEN, Inserm, Educagri

Année de production : 2014

Durée : 2min28

Accessibilité : sous-titres français

Paroles de jeunes sur le sport

Intervenante 1

-Je fais de la danse orientale.

Parfois, je suis épuisée, j'en ai marre.

Parfois, c'est trop bien.

Intervenant 2

-Je fais du fitness, c'est juste de l'entretien corporel.

Intervenant 3

-Parfois, on court après le bus, ce sont des petits trucs qui font faire du sport.

Intervenant 4

-À part le sport au lycée, je ne fais pas de sport parce que ça me barbe.

Intervenante 5

-Je ne suis pas trop physique, à la base.

C'est pour ça que je ne fais pas de sport, comme le foot, j'ai essayé, c'était trop dur.

Intervenant 2

-Je fais de l'aïkido, un art martial que j'aime beaucoup parce qu'il me permet de donner toute mon énergie mais aussi d'apprendre à recevoir l'énergie et à la contourner.

Ça me permet de me défouler.

Intervenant 3

-Je fais du sport mais je n'en ai pas les moyens. Avant, j'avais un vélo.

Je suis fort en vélo mais je n'en fais pas souvent parce que mon vélo est cassé.

Intervenante 6

-Je fais du roller.

Je mets la musique et je roule.

Intervenante 5

-J'ai essayé le basket, vu que j'aime bien ça.

Mais non, transpirer trop...

Intervenante 7

-Le dimanche, je vais courir avec ma maman.

Ça me permet de passer du temps avec elle et de faire un peu de sport parce que je me bouge peu pendant la semaine.

Ça permet de décompresser, c'est agréable, ça permet de se détendre.

Quand on a fini, on se sent engourdi et flasque, mais on est bien.

Intervenant 4

-Je sais que pour certains, c'est une drogue, à cause de... je ne sais plus comment ça s'appelle.

De l'endorphine, je ne sais pas quoi.

Intervenant 8

-Voir quelles sont mes limites.

En sport individuel, c'est surtout ça.

Intervenante 5

-C'est bon pour la santé.

Ça élimine les graisses.

Intervenant 4

-Je n'ai jamais été sportif, j'ai toujours été un peu bedonnant.

Après, je sais qu'il y a des sportifs qui sont un peu bedonnants, ce n'est pas ça.

Je n'ai pas trouvé ce qui me ferait plaisir.

Intervenant 2

-Le sport est la meilleure chose qu'il y ait pour la santé.

On a beau manger trop sucré, ou fumer un peu, boire...

Si on fait régulièrement du sport intensément, ça minimisera tous les dégâts.

Réalisation : Jérôme Dubreuil , Carole Ghilini

Production : Universcience, Canopé-CNDP, MGEN, Inserm, Educagri

Année de production : 2014

Durée : 2min28

Accessibilité : sous-titres français