Jacques a dit Diffusé le

L’internet sans fil

« Je suis dans le métro... Je ne te capte pas… » À cet instant, vous ne voulez rien savoir de cette histoire d’ondes électromagnétiques transformées en signaux électriques qui n’arrivent pas jusqu’à l’antenne à l’intérieur de votre smartphone... Vous ne souhaitez pas plus être informé des milliers de kilomètres de câbles qui emportent votre voix vers les routeurs à travers les continents et sous les océans, puis vers les antennes relais... Votre portable, c’est la liberté de parler avec qui vous voulez et où que vous soyez... Alors, pas de fil à la patte !

Illustrée par des animations ludiques et des archives de l’Ina parfois détournées, la série « Jacques a dit » dévoile avec humour la multitude de découvertes scientifiques qui se cache derrière l’évidence du smartphone.

Un épisode de la série « Jacques a dit ».

Réalisation : Philippe Cotonnec , Yoann Dhenin

Production : Ina, Universcience, Cnam

Année de production : 2015

Durée : 5min26

Accessibilité : sous-titres français

L’internet sans fil

EPISODE 5 : RÉSEAU SANS FIL

Jacques :

 Yo le jeune, prêt à triper sur ton smartphone !

GENERIQUE

Smart :

Sifflote tranquillement

Jacques :

Aujourd’hui les réseaux sans fil ou le royaume des fils invisibles.

Archives son in :

La deuxième fois, c'était le jour de mes 20 ans. J’avais une robe ... insensée

Smart :

Il s’énerve sur la vidéo qui s’arrête

Jacques :

On dirait que vous rencontrez un petit souci avec votre réseau sans fil, n’est-il pas cher Smart ?

Ah, la joie du sans fil, pouvoir se promener n'importe où, téléphoner et naviguer sur Internet, librement !

Plus de fil, mais aussi plus d'antennes ! Enfin plus d'antennes visibles, car comme vous le savez, les antennes des smartphones sont désormais à l'intérieur du téléphone !

Archives son in :

C’est très clair, très précis…

Jacques :

Par quelle magie parvient-on à transmettre des informations sans fil ?

C'est pour répondre à cette question épineuse que j'ai avec moi le professeur Heinrich Rudolf Hertz... Bonjour professeur, alors !

Professeur :

Gracie ! Gracie Jacques, je vous remercie de me donner la parole, et je souhaiterais tout d'abord rappeler un fait simple :

L’information circule à travers des ondes, plus précisément des ondes électromagnétiques. Par exemple, comment transforme-t-on une vidéo sur le web, en onde ?

On sait qu'une vidéo, ce sont des informations en langage binaire transformées en signaux électriques.

Puis on envoie le courant dans une tige métallique, plus communément appelé « Antenne » - et l'électricité se transforme en champ électromagnétique.

Ce champ électromagnétique, ce sont des ondes !

Tout autour de nous il existe de nombreux types d'ondes électromagnétiques que l’on distingue par leur longueur. Parmi elles, les rayons Gamas les plus petites qui se jouent au niveau de l’atome, les rayons X, les rayons ultraviolets, les couleurs, les micro-ondes, les ondes radios ou encore les grandes ondes utilisées par exemple pour les radios internationales car elles se déplacent très très loin.

Les ondes radios sont elles-mêmes partagées entre de nombreux usages, certaines étant réservées aux militaires, d'autres à la radio, à la télévision ou encore... eh oui, à Internet !

Pour émettre des ondes comme pour les recevoir, il faut donc des antennes, et c'est bien pour cela qu'une valse d'antennes, depuis des dizaines d'années, quadrille le territoire.

Jacques :

Antennes que l'on retrouvait également chez l'ancêtre des Smartphone... et qui sont maintenant à l'intérieur du téléphone, n’est-ce pas.

Mais alors, les câbles, c'est complétement fini ?

Professeur :

Pas le moins du monde ! Même si nous sommes souvent connectés sans fil, en Wifi ou en 3G, les informations que nous recevons auront d'abord transité par l'énorme réseau câblé !

Internet c'est avant tout des câbles qui relient les routeurs entre eux, traversant les continents et même les océans.

Aujourd'hui, avec tous les câbles, on peut faire 25 fois le tour de la Terre, faisant du monde une vaste toile d'araignée, et ce n'est que sur les derniers mètres qui relient l'utilisateur à internet, le réseau international, avec le Wifi ou les antennes GSM que la transmission elle est sans fil.

Jacques nota bene le premier réseau de transmission de donnée sans fil est apparu à Hawaï pour communiquer entre les îles, ils s’appelaient alohanet...

Smart :

Soupir de contentement…

Professeur :

Aujourd'hui, la norme la plus utilisée pour les réseaux sans fil est la norme IEEE (se prononce "I3E") 802.11, mieux connue sous le nom de Wi-Fi. Un réseau Wi-Fi permet de relier plusieurs appareils informatiques entre eux : ton smartphone, ordinateur, routeur, modem, au sein d'un réseau et le tout sans le moindre fil. La portée atteint plusieurs dizaines de mètres à l’intérieur, et davantage encore en extérieur, les murs des bâtiments limitants la portée des ondes. Dans les gares, les aéroports ou les hôtels, les opérateurs commencent à installer des réseaux sans fils : on les nomme des hotspots. Les hotspots Wi-Fi constituent ce que l'on peut appeler un Réseau « pervasive » qui signifie « omniprésent ». Dans ces réseaux, nous sommes connectés, partout et tout le temps. Voilà ce que je voulais dire.

Smart :

Ho ? Haaa…

Spiderman :

Ha ha ha ha

Jacques :

Oh vous voilà bien mari, mais profitons tout de même de cette page récréative si vous le voulez bien…

Les visionnaires du passé :

« Demain j’irais voir l’ordinateur qui me trouvera avec une quasi-certitude le mari idéal avec lequel j’aurais des enfants et une vie harmonieuse et calme. Moi j’trouve ça formidable, autrefois on épousait la femme qu’on aimait et puis 6 mois après c’était les disputes, enfin heureusement on a réglé tout ça enfin c’est organisé. Notre but à nous en 86 c’est très simple c’est le bonheur. »

Réalisation : Philippe Cotonnec , Yoann Dhenin

Production : Ina, Universcience, Cnam

Année de production : 2015

Durée : 5min26

Accessibilité : sous-titres français