Interviews Diffusé le

COP 27 : l’appel de scientifiques africains

L’Afrique n’a produit que 3% des gaz à effet de serre depuis la Révolution industrielle, mais elle subit déjà les conséquences du changement climatique. Dans une tribune parue à la mi-octobre, 21 directeurs de revues scientifiques africaines demandent aux signataires des Accords de Paris de respecter les engagements de 2015, notamment ceux en faveur de l’Afrique. Entretien avec Jean-Marie Kayembe, directeur de la revue Annales africaines de médecine.

Réalisation : Amanda Breuer Rivera

Production : Universcience

Année de production : 2022

Durée : 3min03

Accessibilité : sous-titres français

COP 27 : l’appel de scientifiques africains

L’Afrique n’a produit que 3% des gaz à effet de serre depuis la Révolution industrielle, mais elle subit déjà les conséquences du changement climatique. Dans une tribune parue à la mi-octobre, 21 directeurs de revues scientifiques africaines demandent aux signataires des Accords de Paris de respecter les engagements de 2015, notamment ceux en faveur de l’Afrique. 
Que les scientifiques du monde entier se mettent ensemble, que les pays riches comprennent absolument que la lutte contre le changement climatique, c'est aussi apporter une sorte de manque à gagner aux populations du Sud qui, elles, ont certainement la forêt et l'eau, mais ont aussi le bois, éventuellement comme source d'énergie ou la cuisson des aliments pour le chauffage, etc. On déboise parce qu'on doit avoir du charbon,
Mais le charbon, c'est également la production du CO2. Toutes ces situations sont imbriquées. Il faut absolument et que les décideurs s'entendent et apportent une sorte de compensation. On a connu une petite prolongation de saison sèche avec de fortes chaleurs. Ici, nous sommes habitués à voyager au-dessus de 22-23 degrés, mais là, on atteignait facilement 32-35 degrés et l'agriculture peut en pâtir.
Évidemment, là, c'est un problème supplémentaire dans l'insécurité alimentaire des populations, mais aussi l'urbanisation anarchique qui peut s'ensuivre, mettant quasi l'homme avec la déforestation directement au contact du monde animal, etc d'ou l'émergence de certaines pathologies émergentes et ré émergentes comme Ebola comme aujourd'hui Covid-19 etc. Quand il pleut aujourd'hui, les caniveaux sont rapidement bouchés et vous avez déjà de l'eau qui stagne un peu partout.
La suite c'est toutes les maladies, notamment les maladies des mains sales, les moustiques etc aussi trouvent des conditions propices d'éclosion et de dissémination et toutes les campagnes anti, par exemple paludisme etc, avec l'humidité, nous sentons réellement le poids que cela apporte aussi sur la santé des populations et les érosions etc, n'en parlons pas. Nous sommes réellement face à cette catastrophe qui résulte justement du changement climatique.

Réalisation : Amanda Breuer Rivera

Production : Universcience

Année de production : 2022

Durée : 3min03

Accessibilité : sous-titres français