Savants et militaires Diffusé le

En Chine, au 11e siècle, une météo de guerre et de paix

La météo a une histoire qui nous transporte en Chine il y a bien longtemps. Dès le 11e siècle, en effet, Shen Kuo, le responsable militaire de l’empereur, y établit une nomenclature détaillée des nuages afin de prévoir le temps pour mener bataille…

Un épisode de la série « Savants et Militaires »

Réalisation : Robert Nardone

Production : Universcience, France Télévisions, Enfin Bref production

Année de production : 2012

Durée : 2min55

Accessibilité : sous-titres français

En Chine, au 11e siècle, une météo de guerre et de paix

Météo clémente. Ariane peut prendre son envol et dérouler son fil à travers l'espace et le temps. Vers l'Empire Céleste, dix siècles plus tôt, à la rencontre du savant polymathe Shen Kuo. Shen Kuo est commandant militaire et responsable de l'astronomie, à la cour de l'Empereur Shenzong. Pour mener bataille, il faut faire des prévisions météorologiques correctes. Les divinations fondées sur les mythes ne sont pas sûres. L'observation de quelques signes avant-coureurs, comme le vol d'oiseaux, n'est pas suffisante. Pour faire de la météo une science, Shen Kuo calcule et rationalise. Il établit une nomenclature des nuages. Il les décrit et les nomme. Il met au point un compas à aiguille magnétique. Il distingue le nord géographique du nord magnétique. Enfin, il dresse une carte du ciel particulièrement détaillée. Les travaux astronomiques de Shen Kuo vont largement servir les militaires, aussi bien sur terre que sur mer. Dans l'art de la guerre, les conditions météorologiques font partie des 5 facteurs essentiels pour mener bataille. Alors que le siège de Sébastopol s'éternise, une tornade traverse l'Europe, d'Ouest en Est, sans la moindre alerte, et balaie la région. Les dégâts sont considérables. 41 navires de guerre coulés dans la mer Noire, tentes et équipements emportés par les vents. La consternation passée, l'état-major décide de la nécessité d'établir des prévisions à l'échelle européenne. Les chefs militaires demandent au directeur de l'Observatoire de Paris de s'en charger. Urbain Le Verrier, le découvreur de la planète Neptune, met alors en place un réseau d'observatoires météorologiques répartis sur l'ensemble de l'Europe. Voilà un réseau bien utile le jour du Débarquement. Les conditions météo, et par conséquent leurs prévisions garantissaient une part importante du succès de l'opération. Au cours des siècles, la météorologie est devenue une discipline scientifique. Les prévisions sont indispensables à beaucoup d'activités humaines : agricultures, pêche, sport de glisse.

Réalisation : Robert Nardone

Production : Universcience, France Télévisions, Enfin Bref production

Année de production : 2012

Durée : 2min55

Accessibilité : sous-titres français