Les Haut-Parleurs Diffusé le

Inde : la révolution des serviettes hygiéniques

En Inde, des millions de femmes ne peuvent acheter des protections lorsqu’elles ont leurs règles. Elles se débrouillent avec les moyens du bord, et le manque d'hygiène peut entraîner de graves complications pour leur santé. Au-delà du problème financier, les règles, en Inde, restent taboues. Mais certains se battent pour que ça change.

Un reportage des Haut-Parleurs.

Réalisation : William de Tamaris , Nicolas Augustin

Production : Fablab Channel, TV5 Monde, Universcience

Année de production : 2019

Durée : 5min11

Accessibilité : sous-titres français

Inde : la révolution des serviettes hygiéniques

« Les femmes avaient vraiment la vie dure (lors de leurs règles). Elles utilisaient du sable, des cendres ou des vieux sacs. »

Bonjour à toutes et à tous, c’est Manmeet Singh pour les Hauts-Parleurs en Inde.

Ici, des millions de femmes sont trop pauvres pour acheter des protections lorsqu’elles ont leurs règles.

Elles se débrouillent avec les moyens du bord et ça pose des tas de problèmes pour leur santé.

Au-delà de l’argent, le vrai problème c’est que les règles ici, c’est totalement tabou. Mais certains se battent pour que ça change.

Générique

00:31 – 00:44 : sous-titres B-A Padman « L’Amérique a Superman… Batman… Spiderman… Mais l’Inde a… Padman! (Serviette-Man) »

00:45 – 00:54 : commentaire Manmeet « Eh oui c’est bien une star de Bollywood qui interprète Arunachalam Muruganantham, un Indien qui a inventé une machine à faire des serviettes hygiéniques pas chères et écolos. »

Les serviettes de Padman sont maintenant produites à xxx millions d’exemplaires chaque année, pour le prix de xx roupies les 10, contre xx roupies en magasin.

01 :09 – 01:14 : Un héros national qui a changé la vie de millions d’Indiennes, et il n’est pas tout seul à s’emparer du sujet.

02 :53 – 03 :05 : plateau 2 Manmeet « D’autres ONG ont décidé de carrément produire elles-mêmes des serviettes hygiéniques face au manque de moyens de la population. C’est le cas de Goonj, une ONG qui fabrique les siennes à partir de vêtements recyclés. »

03 :06 – 04 :07 : synthé : Meenakshi Gupta, co-fondatrice de Goonj

sous-titres Meenakshi Gupta « Les femmes avaient vraiment la vie dure. Elles utilisaient du sable, des cendres ou des vieux sacs. Toutes sortes de choses pour se débrouiller.

« Ici chaque tissu est d’abord observé attentivement pour être sûr qu’il n’y pas de partie dure comme des boutons. Ensuite le tissu est lavé, découpé à une taille bien précise. Et les plus petits morceaux sont simplement emballés dans un plus grand.

Aux femmes en général, je dirais : « S’il vous plaît, réfléchissez à ce que vous achetez. Il n’y pas de raison d’avoir honte, c’est directement lié à votre santé.

Aux hommes, je dirais : « S’il y a des femmes dans votre entourage qui ne parlent pas de leurs règles, elles mettent leur santé en danger. »

Eh oui, au-delà de l’argent pour acheter des serviettes ou des tampons, le grand problème c’est que les règles sont totalement taboues ici. Padman, notre héros national, en a brisé son ménage.

00 :55 – 01:08 : sous-titres B-A Padman « - Qui peut donner un truc pareil à sa sœur ?

- Personne… Mais tout le monde devrait ! J’ai fait la promesse de te protéger et je la tiens !

- Nous les femmes, nous préférons mourir de maladie plutôt que vivre dans la honte.

- Garde ta honte et attrape plein de maladies alors ! »

01 :22 – 01 :30 : commentaire Manmeet  « Dr Singh est une gynéco qui a décidé de briser le tabou des règles en éduquant les plus jeunes comme les plus vieux avec son association Sacchi Saheli. »

00:00 – 00:15: sous-titres Dr Singh « Si les gens se soucient que vous respirez, que votre cœur bat, s’ils se réjouissent de votre grossesse, alors pourquoi les règles seraient une mauvaise chose?

Le sang qui sort de votre corps depuis des années, pourquoi est-ce qu’il ne sort plus pendant la grossesse ?  C’est parce que ce sang sert au développement de l’embryon. »

Les femmes sont si peu informées sur leurs règles, qu’il faut leur donner des conseils très basiques…

01 :44 – 02 :04 sous-titres femme « Prenez une culotte propre et mettez une serviette dedans. Prenez le savon, lavez vos mains et mettez la serviette, comme ça rien n’est sale. Puis, après utilisation, retirez la serviette, jetez-la dans la poubelle et lavez votre culotte normalement. »

02 :25 – 02 :52 : Synthé : Dr Surbi Singh, fondatrice de Sacchi Saheli

Sous-titres Dr Singh Une fille m’a dit qu’elle avait des gros saignements depuis 6 mois. Je lui ai demandé : « Pourquoi tu n’en as pas parlé à ta mère et demandé à aller chez le docteur ? » « Comment est-ce que je peux parler des règles alors qu’elle me dit de ne pas en parler ? »

04 :08 – 04 :23 : plateau 3 Manmeet : « La nouvelle récente, c’est que les féministes ont obtenu la disparition de la taxe sur les protections périodiques, dite « taxe tampon ». Ca a permis de baisser un peu le prix de ces produits. Mais il faut encore gagner la bataille des mentalités !

Si vous voulez en savoir un peu plus sur ces associations n’hésitez pas à vous rendre sur leurs sites internet.

Et si ce reportage vous a plu, merci de le partager sur les réseaux sociaux. Et retrouvez nous sur les Hauts-Parleurs pour encore plus de vidéos, c’était Manmeet Singh, phir milenge ! »

04 :25 – 04 : 28 : sous-titres B-A Padman « Pourquoi est-ce que Padman n’est pas encore au sommet ? »

Réalisation : William de Tamaris , Nicolas Augustin

Production : Fablab Channel, TV5 Monde, Universcience

Année de production : 2019

Durée : 5min11

Accessibilité : sous-titres français