Petites mésaventures au musée Diffusé le

Le ballon-chien

Une fois de plus, la visite d'Astrid à la Cité des sciences et de l'industrie est perturbée. A la recherche de son chien disparu, elle se retrouve nez à nez avec un médiateur fou d'azote liquide...

Un épisode de la série "Petites mésaventures scientifiques au musée".

Réalisation : Linda Sami

Production : Universcience

Année de production : 2019

Durée : 1min44

Accessibilité : sous-titres français

Le ballon-chien

[J'ai cherché partout, mais il est nulle part, ce fichu ballon. Tiens, je n'ai pas vu là. Hey! C'est mon ballon, ça !] - Mais c'est le petit toutou à son papa, mais oui. Mais c'est le petit toutou à son papa. [Mais c'est qui, ce fou furieux ?] - On va lui faire prendre un bain. La température te plaît ? - Non, mais vous êtes complètement fou?! Vous savez à qui appartient ce chien ? A ma nièce! Mais là, c'est sûr, elle va me tuer. Regardez-moi ça! Qu'est-ce que c'est ? Mais qu'est-ce qui se passe ? - Laissez-moi vous expliquer. Le liquide dans lequel j'ai trempé le ballon est de l'azote liquide. C'est à -200 degrés. Lorsque je plonge le chien en ballon, dans l'azote liquide, je refroidis l'air qui est à l'intérieur. Donc l'air, c'est composé de molécules et à l'état gazeux, elles s'agitent énormément. Lorsque je les refroidis, elles s'agitent moins, prennent moins de place, et se rapprochent les unes des autres. Une partie de l'air passe même à l'état liquide. Au contraire, lorsque je ressors le ballon de l'azote liquide, l'air se réchauffe, les molécules occupent plus de place, le ballon se regonfle et le chien reprend sa forme initiale. - Alors, tout ça, c'est très sympathique, mais j'ai une dernière question quand-même : pourquoi avoir choisi de prendre mon ballon ? - Parce que je déteste tout ce qui ressemble de près ou de loin à un chien ! Non! Mais vous êtes un vrai psychopathe !

Réalisation : Linda Sami

Production : Universcience

Année de production : 2019

Durée : 1min44

Accessibilité : sous-titres français