Actu de science Diffusé le

Les ours polaires s’adaptent à la fonte des glaces

Une population d’ours polaires capable de survivre à la fonte des glaces : c’est ce qu’a découvert une équipe américaine dans l’est du Groenland. Grâce à des observations conduites durant 30 ans, elle a compris l’astuce de ces grands carnivores terrestres face au changement climatique…

Réalisation : Maud Cadoret

Production : Universcience

Année de production : 2022

Accessibilité : sous-titres français

Les ours polaires s’adaptent à la fonte des glaces

Des ours polaires qui réussissent à s'adapter au changement climatique, ça semble trop beau pour être vrai. C'est pourtant ce qu'ont observé des scientifiques américains sur une population d'ours bien particulière, vivant dans le Sud-Est des côtes du Groenland. Estimé à une centaine d'individus, ce groupe n'avait jusqu'à présent pas été identifié. En étudiant leur génome et leur démographie, l'équipe a en effet déterminé que ce groupe a vécu à l'écart depuis plus de 200 ans sans aucune interaction avec ses cousins du Nord. Cet isolement s'explique notamment par la géographie propre à leur région : des pics montagneux et la calotte glaciaire à l'ouest et des courants marins à l'est. Autre caractéristique, ces ours du Sud semblent très attachés à leur région d'habitat, contrairement aux autres populations du Groenland. C'est ce qu'ont constaté les scientifiques lors d'un épisode en particulier. Une dizaine d'ours a dérivé sur deux petites banquises entraînées par des courants marins vers le Sud. Ils ont ainsi parcouru quelques 200 kilomètres en deux semaines. Et lorsqu'ils l'ont pu, ils ont sauté pour retourner à terre puis ont marché deux mois afin de rentrer chez eux. Mais ce qui a surtout étonné les chercheurs, c'est leur capacité à se nourrir. Aujourd'hui, les ours polaires chassent des phoques sur la banquise, de la glace formée par l'eau de la mer. Mais cette dernière fond à grande vitesse sous l'effet du changement climatique. Dans le Sud du Groenland, les ours ont l'occasion de chasser et de vivre sur cette banquise 90 jours en moyenne par an seulement. Alors comment s'alimentent-ils les neuf autres mois de l'année ? Ils arrivent à chasser sur de la glace d'eau douce. C'est celle qui se fabrique à partir de la calotte glaciaire du Groenland, un phénomène qui se produit uniquement dans le Sud. Cette glace d'eau douce leur offre ainsi une plateforme de chasse permanente et leur permet de survivre sans se déplacer, contrairement à leurs voisins, contraints de migrer vers l'intérieur des terres. A l'avenir, il se pourrait que ces ours du Nord modifient leurs habitudes pour s'inspirer de l'exemple des ours du Sud. Les scientifiques s'attendent en effet à ce qu'au nord du Groenland règnent les mêmes conditions environnementales d'ici la fin du siècle que celles au Sud actuellement. Ils savent désormais que même dans ce contexte les ours polaires sont capables de s'adapter pour survivre

Réalisation : Maud Cadoret

Production : Universcience

Année de production : 2022

Accessibilité : sous-titres français