Sur les traces de… Diffusé le

Sir John Krebs | Le "meilleur rapport qualité prix" chez les animaux

Selon la théorie de l'approvisionnement optimal démontrée par Sir John Krebs, les animaux font, pour se nourrir, un choix économiquement judicieux. Ainsi les crabes verts préfèrent les moules de taille moyenne, moins charnues mais plus faciles à ouvrir !

Un épisode de la série "Sur les traces de...".

Réalisation : Mathieu Perdoncin

Production : Universcience, Educagri éditions, Dimson, France Télévisions

Année de production : 2012

Durée : 2min23

Accessibilité : sous-titres français

Sir John Krebs | Le "meilleur rapport qualité prix" chez les animaux

Le meilleur rapport qualité prix 1.

Sir John Krebs, de l’Université d’Oxford, s’est rendu célèbre dans les années 80 en développant la théorie de l’approvisionnement optimal. Selon cette théorie, la sélection naturelle favorise les comportements d’exploitation des ressources pour une meilleure efficacité en termes de gain d’énergie. La question est de savoir à quel point le comportement d'un animal se rapproche de l'optimum économique. 2. Régulièrement les animaux doivent collecter dans l'environnement des éléments indispensables à leur survie ou à leur reproduction, qu'il s'agisse de simples aliments ou de matériel pour construire un nid. 3. Dans le cas particulier d'un prédateur, toutes les proies ne se valent pas. Certaines sont plus faciles à capturer que d'autres ou sont de meilleure qualité. Mais comment les prédateurs s'y retrouvent-ils ? 3. La théorie de l'approvisionnement optimal prédit que les règles de décision employées par les animaux devraient leur permettre de faire des choix économiquement judicieux. Cette prédiction a été vérifiée chez les crabes verts qui se nourrissent de moules. Avant de se régaler de la chair du mollusque, le crabe doit d'abord forcer sa coquille ! Or la quantité de chair et le temps nécessaire pour briser la coquille augmentent avec la taille de la moule. Mais la quantité de chair n'augmente pas aussi vite avec la taille de la coquille que la difficulté que rencontre le crabe à ouvrir celle-ci. 4. Les moules de taille intermédiaire sont donc les plus profitables ! Elles offrent le meilleur rapport qualité prix ! Dans la mesure où l'on considère que le temps passé et l'effort fourni par le crabe sont le prix à payer pour se nourrir de moule ! 5. Les crabes concentrent donc leurs efforts sur les moules de taille intermédiaire. Leur représentation dans le régime alimentaire des crabes diffère de leur disponibilité dans l'environnement. Qui plus est, dès que la densité des proies les plus profitables dépasse un certain seuil, les crabes ignorent complètement les proies les moins profitables, ce qui correspond bien à la stratégie optimale. 6. Alors ? Que faut-il en retenir ? Au cours des temps évolutifs, la sélection naturelle a façonné le comportement des animaux de telle sorte que les choix qu'ils réalisent ne relèvent pas de l'arbitraire mais répondent plutôt à une certaine logique économique...

Réalisation : Mathieu Perdoncin

Production : Universcience, Educagri éditions, Dimson, France Télévisions

Année de production : 2012

Durée : 2min23

Accessibilité : sous-titres français