Astronome gastronome Diffusé le

Soupe cosmique

Si on observait la Terre à partir de la galaxie d’Andromède, on y verrait certainement des hommes préhistoriques. Voyage dans l’espace, voyage dans le temps, lumière du passé... à la rencontre de la tarte Tatin.

Un épisode de la série « Astronome gastronome »

Réalisation : Genevieve Anhoury

Production : Lardux films, Tell me films, Universcience, en partenariat avec le CEA

Année de production : 2021

Durée : 3min08

Accessibilité : sous-titres français

Soupe cosmique

L’Univers est si vaste que même la lumière qui se déplace à 300 000 kilomètres par seconde peut y voyager pendant très longtemps, ne serait-ce que pour traverser une galaxie. La galaxie d'Andromède, qui est la galaxie spirale la plus proche de notre Voie lactée, est située à 2,5 millions d’années-lumière. Nous la voyons donc telle qu’elle était il y a 2,5 millions d’années. Si on nous regardait maintenant depuis cette galaxie, on verrait la Terre telle qu’elle était il y a 2,5 millions d’années. On verrait les hommes préhistoriques en train de fabriquer les premiers outils. Il n’existe pas un « présent » de l’Univers. Ce qui est dans notre présent peut être dans le passé ou le futur d’un autre observateur en déplacement par rapport à nous. Par exemple, si les sœurs Tatin faisaient cuire leur fameuse tarte chacune sur une galaxie différente, elles ne pourraient pas se mettre d’accord pour faire leurs tartes en même temps. Leurs horloges ne peuvent être synchrones que localement, quand les sœurs Tatin sont toutes les deux dans la même cuisine… Nous avons tous des horloges différentes. Nous sommes tous des îles flottantes… de temps dans l’Univers. « Maintenant » ne veut rien dire à l’échelle de l’Univers.

Réalisation : Genevieve Anhoury

Production : Lardux films, Tell me films, Universcience, en partenariat avec le CEA

Année de production : 2021

Durée : 3min08

Accessibilité : sous-titres français