Astronome gastronome Diffusé le

Vol au vent dans l’ISS

Comment expliquer la force gravitationnelle ? Si elle nous plaque au sol sur la Terre, elle permet de rebondir d’un endroit à l’autre quand on est dans l’espace. Une démonstration éloquente grâce à quelques blinis, une clémentine et des gaufrettes.

Un épisode de la série « Astronome gastronome »

Réalisation : Genevieve Anhoury

Production : Lardux films, Tell me films, Universcience, en partenariat avec le CEA

Année de production : 2021

Durée : 2min50

Accessibilité : sous-titres français

Vol au vent dans l’ISS

Quand on saute en l’air, il nous faut faire un gros effort pour atteindre une hauteur somme toute pas très impressionnante. Ce qui nous retient vers le sol, c’est la force de gravité de la Terre. Si on compressait la Terre, elle serait plus petite et plus dense. La force gravitationnelle, à sa surface, serait encore plus forte et on finirait par être collé au sol. Sur la Lune, qui est 100 fois moins massive que la Terre, la force gravitationnelle est beaucoup moins forte, c’est pourquoi les astronautes font des bonds extraordinaires. Pour envoyer une fusée dans l’espace, il faut se propulser à 42 000 kilomètres heure. Plus on s’éloigne de la Terre, moins la force gravitationnelle nous retient. Quand on est en orbite, la force de gravité qui nous attire vers la Terre est équilibrée par la force centrifuge qui nous tire vers le ciel, comme la Station Spatiale Internationale. Quand on voyage dans le système solaire, on se sert de la force gravitationnelle des planètes pour rebondir d’un endroit à l’autre. On calcule alors notre route en fonction des trajectoires et de l’assistance gravitationnelle des planètes.

Réalisation : Genevieve Anhoury

Production : Lardux films, Tell me films, Universcience, en partenariat avec le CEA

Année de production : 2021

Durée : 2min50

Accessibilité : sous-titres français