Découvrez les 2114 actus du blob
hopital

Une unité de soins intensifs de patients atteints du Covid-19 à l'hopital de Freising, près de Munich, 16 novembre 2021 © AFP Christof Stache

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Allemagne : restrictions pour les non-vaccinés

Les responsables allemands ont décidé jeudi d'imposer de sévères restrictions aux non-vaccinés et ouvert la voie à une obligation vaccinale pour les personnels soignants afin d'endiguer l'emballement de la pandémie de Covid-19 dans le pays. La règle dite du « 2G », qui autorise seulement les vaccinés (« geimpfte ») et les guéris (« genesene ») à accéder à des lieux publics comme des restaurants ou salles de concert sera appliquée dès que le seuil d'hospitalisation dépasse trois malades du Covid pour 100.000 habitants, ce qui est déjà le cas dans douze des seize États régionaux du pays. Les responsables ont aussi décidé un retour massif au télétravail partout où cela est possible et une obligation de pass sanitaire dans les transports et sur le lieu de travail.

De quand datait le premier cas de Covid-19 à Wuhan ?

Le premier cas de Covid-19 identifié dans la ville chinoise de Wuhan, et notamment présenté comme tel par un rapport de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), datait en réalité de quelques jours plus tard, selon l'article d'un éminent scientifique publié jeudi dans la prestigieuse revue Science. Au lieu d'être un homme ne s'étant jamais rendu au marché d'animaux de Wuhan, le statut de premier cas connu de Covid-19 revient donc à une vendeuse ayant travaillé dans ce marché, selon le virologue Michael Worobey.

 Les États-Unis commandent 10 millions de traitements à Pfizer

Le gouvernement américain a commandé au laboratoire Pfizer 10 millions de traitements de sa pilule anti-Covid pour 5,29 milliards de dollars sous réserve du feu vert des autorités sanitaires, le président Joe Biden assurant qu'ils seront distribués gratuitement. L'entreprise pharmaceutique, qui commercialise déjà un vaccin contre le virus en collaboration avec BioNTech, a déposé en début de semaine auprès de l'agence américaine des médicaments (FDA) une demande d'autorisation en urgence pour ce traitement très attendu car il peut facilement être pris chez soi dans les premiers jours après l'apparition de symptômes en cas d'infection.

AstraZeneca : essais réussis pour un médicament

Le géant pharmaceutique britannique AstraZeneca a annoncé des essais cliniques avancés réussis pour un médicament à base d'anticorps contre le covid-19 chez des patients à haut risque. Le laboratoire anglo-suédois emboîte ainsi le pas aux américains Merck et Pfizer, qui avaient proclamé respectivement en octobre et début novembre qu'ils étaient parvenus à développer des médicaments permettant d'éviter les formes graves de la maladie.

 Suisse : pas de nouvelles restrictions

Le ministre suisse de la santé a écarté pour l'heure de nouvelles restrictions pour faire face à la 5e vague de la pandémie, alors que les infections quotidiennes ont quadruplé en un mois, à leur plus haut niveau de 2021.

Grèce : l'étau se resserre autour des non-vaccinés 

Le Premier ministre grec a annoncé jeudi une série de mesures pour les non-vaccinés, dont l'interdiction à partir de lundi d'entrer dans les espaces fermés à l'exception des lieux de restauration. Jusqu'ici les non-vaccinés entraient dans les espaces fermés à la suite d'un test négatif.

Plus de 5,1 millions de morts

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 5.122.675 morts dans le monde depuis fin 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles jeudi à 11H00 GMT. Plus de 254.952.650 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie. Les États-Unis sont le pays le plus touché, avec 768.603 décès, devant le Brésil (612.144), l'Inde (464.623) et le Mexique (291.573). L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan global de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui calculé à partir des chiffres officiels.