Découvrez les 1644 actus du blob

Le Royaume-Uni lance aujourd’hui sa campagne de vaccination contre la Covid-19. Une première dans un pays occidental.

Une grand-mère britannique de 90 ans, reçoit pour la première fois dans le monde le vaccin Pfizer/BioNTech, le 8 décembre 2020 à Coventry en Angleterre © AFP Jacob King

Une Britannique de 90 ans reçoit le vaccin Pfizer/BioNTech, le 8 décembre 2020 à Coventry en Angleterre © AFP Jacob King

Margaret Keenan, une Britannique de 90 ans, est devenue la première patiente au monde à recevoir le vaccin de l’alliance américano-allemande Pfizer/BioNTech, près d’une semaine après le feu vert donné à son déploiement dans le pays le plus endeuillé d’Europe (près de 61 500 morts).

Les caméras de télévision ont montré la nonagénaire hospitalisée à Coventry, dans le centre de l’Angleterre, recevoir la piqûre et échanger paisiblement avec l’infirmière.

« Cela signifie que je peux finalement envisager de passer du temps avec ma famille et mes amis pour cette nouvelle année, après avoir été seule durant une grande partie de l’année », a-t-elle déclaré.

La majorité de la population britannique devra toutefois attendre 2021, priorité étant donnée aux résidents et personnel des maisons de retraite, suivis ensuite par les soignants et les plus de 80 ans.

Bilan mondial de la pandémie de nouveau coronavirus, au 8 décembre à 12h00, heure française © AFP

Bilan mondial de la pandémie de SARS-CoV-2 le 8 décembre à midi, heure française © AFP

« Progressivement, cela fera une énorme différence mais nous n’en sommes pas là. Nous n’avons pas encore vaincu le virus », a rappelé le Premier ministre Boris Johnson lors d’une visite dans un hôpital. « Nous ne pouvons pas nous permettre de relâcher nos efforts ».

Le Royaume-Uni a été le premier pays à donner son feu vert au vaccin de Pfizer/BioNTech. L’Agence européenne du médicament devrait rendre un avis d’ici fin décembre, tandis que le Canada pourrait commencer dès la semaine prochaine à vacciner sa population.