Découvrez les 2630 actus du blob
Une baleine échouée sur la plage de Ploéven, le 19 septembre 2022 dans le Finistère © AFP FRED TANNEAU

Une baleine échouée sur la plage de Ploéven, le 19 septembre 2022 dans le Finistère © AFP FRED TANNEAU

Le rorqual qui s’était échoué lundi sur une plage de Ploéven a pu repartir en mer dans la nuit suite à une opération de sauvetage, a-t-on appris de la préfecture du Finistère mardi.

Surveillé par des pompiers et des bénévoles de l’association Sea Shepherd, cette baleine, le troisième rorqual à s’échouer sur les côtes du Finistère en trois semaines, « a pu profiter du bassin et du chenal » creusés dans le sable pour regagner la mer, selon le cabinet du préfet.

Un sauvetage « miraculeux, le rorqual est reparti », pouvait-on lire sur le compte Twitter de Sea Shepherd France dans la nuit, « nous l’avons aidé et il l’a compris ! Il a mis toute son énergie pour repartir et avec notre aide, il y est arrivé, c’était magnifique ! ».

Découvert lundi matin par des promeneuses, ce « jeune rorqual de 12 m » était « juste maigre, sans signe de blessures », avait décrit lundi Bernard Martin, bénévole du Réseau national d’échouages (RNE).

Il s’agissait du troisième cétacé échoué sur une plage du Finistère depuis début septembre, après une découverte sur l’île de Sein le 2 septembre et une autre sur une plage de Tréguennec dans la baie d’Audierne, le 10. Ces deux-là sont morts.

Ces cétacés peuvent mourir notamment de collision avec un navire, de maladies ou en absorbant des déchets plastiques ou des produits polluants.