Découvrez les 2717 actus du blob
Hubble

Le télescope Hubble, vu depuis la navette spatiale américaine Discovery en 1997 © NASA/AFP/Archives NASA

La Nasa et SpaceX vont étudier la faisabilité de l'octroi d'une mission à l'entreprise d'Elon Musk, dont le but serait d'envoyer le télescope Hubble vers une orbite plus élevée afin d'étendre sa durée de vie, a annoncé l'agence spatiale américaine jeudi.

Le fameux télescope, qui opère depuis 1990 à quelque 540 kilomètres au-dessus de la Terre, voit son orbite se dégrader lentement en raison de la friction atmosphérique qu'il subit toujours, même à de faibles proportions. Hubble ne possède aucun moyen de propulsion à bord, et son altitude avait déjà été corrigée par le passé durant des missions de navettes spatiales américaines. La nouvelle mission proposée verrait l'utilisation de la fusée Dragon de SpaceX.

Dragon

La fusée Dragon de SpaceX avec l'équipage Crew-3 à bord, approchant la Station spatiale internationale, le 11 novembre 2021 © NASA TV/AFP/Archives Handout

« Il y a quelques mois, SpaceX a contacté la Nasa avec l'idée d'une étude pour savoir si un équipage commercial pouvait aider à rehausser » Hubble, a déclaré à la presse le directeur scientifique de la Nasa, Thomas Zurbuchen, ajoutant que l'agence avait accepté cette étude sans qu'elle ne lui coûte rien financièrement. Le responsable a souligné qu'il n'existait actuellement aucun projet concret pour conduire ou financer une mission, et ce jusqu'à ce que tous les défis techniques potentiels soient mieux compris.

L'un des principaux obstacles repose sur l'absence de bras robotique sur Dragon, à l'inverse des navettes spatiales, et aurait donc besoin de modifications. SpaceX a proposé l'idée en partenariat avec Polaris Program, une entreprise de vols spatiaux privés.

Interrogé pour savoir si une telle mission pourrait être perçue comme un moyen de donner quelque chose à faire aux personnes riches dans l'espace, Thomas Zurbuchen a déclaré: « Je pense qu'il était tout à fait opportun pour nous d'examiner (une telle mission) en raison de la valeur extraordinaire que cet atout de recherche a pour nous », en référence au télescope Hubble. Considéré comme l'un des instruments scientifique les plus importants de l'Histoire, Hubble continue de réaliser d'importantes découvertes, dont la détection cette année de l'étoile individuelle la plus lointaine jamais observée, Earendel, dont la lumière a mis 12,9 milliards d'années à nous atteindre.

Il est actuellement prévu que le télescope demeure opérationnel jusqu'à la fin de la décennie, avec une probabilité estimée à 50% qu'il perde son orbite en 2037, a déclaré Patrick Crouse, le responsable du projet Hubble.