Découvrez les 1325 actus du blob
Structure du cation hydrure d'hélium

Structure du cation hydrure d'hélium

L’ion d’hydrure d’hélium HeH +, qui devrait être le premier ion moléculaire formé dans l’univers, a été détecté dans l’espace pour la première fois, indique un article publié dans Nature. Ces résultats mettent fin à une recherche de plusieurs décennies.

L’ion d’hydrure d’hélium, créé à partir d’un atome d’hélium et d’un proton, a été le premier type de liaison moléculaire à se former dans les premiers stades de l’univers. Au fil du temps, il a été détruit pour former des molécules d’hydrogène et des atomes d’hélium. Bien que son existence ait été démontrée pour la première fois en laboratoire en 1925, l’ion n’avait jamais été détecté dans l’espace.

Les tentatives précédentes pour détecter l’ion d’hydrure d’hélium dans l’espace étaient limitées par le pouvoir de résolution limité des spectromètres existants aux longueurs d’onde appropriées. Cependant, le spectromètre GREAT haute résolution embarqué sur SOFIA (l’observatoire stratosphérique pour l’astronomie infrarouge) permet de détecter les lignes infrarouges émises par l’hydrure d’hélium. À l’aide de données obtenues lors de trois vols de SOFIA en mai 2016, Rolf Güsten et ses collègues ont détecté l’ion d’hydrure d’hélium dans la nébuleuse planétaire NGC 7027. Le jeune âge de cette nébuleuse en faisait un bon candidat pour la formation de l’ion d’hydrure d’hélium les conditions sont similaires à celles du début de l’univers.