Découvrez les 2565 actus du blob
Une serre des Kew Gardens dans l'ouest de Londres, le 3 mai 2018 © AFP/Archives Adrian Dennis

Une serre des Kew Gardens dans l'ouest de Londres, le 3 mai 2018 © AFP/Archives Adrian Dennis

La biodiversité continue de livrer ses secrets. Des experts de Kew Gardens, un célèbre jardin botanique à l’ouest de Londres, ont révélé lundi avoir découvert une nouvelle espèce de nénuphar géant, la première recensée depuis le milieu du XIXe siècle. L’article de la revue Frontiers in Plant Sciences, publié lundi 4 juillet, décrit les années d’enquête pour arriver à sa découverte.

Des spécimens étaient présents à Kew Gardens depuis 177 ans et à l’herbier national de Bolivie pendant 34 ans avant que les botanistes réalisent qu’ils observaient une nouvelle espèce. Ils pensaient au départ qu’il s’agissait du « Victoria amazonica », l’une des deux variétés connues de nénuphars géants dont le nom vient de la reine Victoria. Mais après des recherches menées avec une équipe venue de Bolivie, les experts de Kew ont établi qu’ils regardaient en réalité une troisième variété. 

Une merveille botanique

En plus d’être la plus récente espèce de nénuphar géant, « Victoria boliviana », dont les feuilles peuvent mesurer jusqu’à trois mètres de large, est également la plus grande au monde. L’illustratrice spécialisée en dessins botaniques Lucy Smith, qui a participé à l’enquête, a raconté que les graines, données par la Bolivie, avaient poussé — sans être référencées — dans une serre à Kew au cours des quatre dernières années. « En fait, nous avons caché ce merveilleux secret à la vue de tous pendant tout ce temps », a-t-elle déclaré à l’AFP. 

Carlos Magdalena, un chercheur en horticulture spécialisé dans la sauvegarde des espèces végétales en voie d’extinction, a qualifié la plante de « l’une des merveilles botaniques du monde ». Il a expliqué qu’environ 2 000 espèces de plantes sont découvertes chaque année, mais « ce qui est très inhabituel, c’est qu’une plante de cette taille avec ce niveau de renommée soit découverte en 2022 ». 

« Victoria boliviana » est nommée en l’honneur des partenaires boliviens de l’équipe et de l’écosystème naturel de la plante dans le pays d’Amérique du Sud. Kew gardens remplit le rôle du seul endroit au monde où les visiteurs peuvent admirer les trois espèces du genre Victoria — amazonica, cruziana et désormais boliviana — côte à côte.