image légendée

Application Uber sur téléphone © Uber

Uber et Lyft, les deux géants du VTC (voiture de transport avec chauffeur) aux États-Unis, génèrent 1,9 à 12,8 % du nombre total de kilomètres parcourus par véhicule dans le cœur de six grandes villes américaines : Boston, Chicago, Los Angeles, San Francisco, Seattle et Washington DC. En revanche, leur part dans le trafic des zones péri-urbaines est beaucoup plus limité : 1 à 3 % de la distance totale parcourue en véhicule utilitaire. 

Rendue publique début août, l’étude, menée par le cabinet de consultants Fehr & Peers, répond par ailleurs à une autre question, essentielle pour déterminer si les VTC aggravent ou non la congestion automobile. Combien de ces kilomètres parcourus le sont avec passager(s) et sans passager ? En moyenne, sur les six villes étudiées, 54 à 62 % des kilomètres parcourus par les VTC le sont avec un passager. Quelque 30 % des kilomètres parcourus le sont par des VTC attendant une course et 9 à 10 % sont effectués pour aller chercher un passager. 

Pour diminuer les embouteillages et décourager les trajets à passager unique, San Francisco réserve, sur autoroutes, la voie de gauche aux véhicules transportant plusieurs passagers.