Ma thèse en 180 secondes Publié le , mis à jour le

Archéologie : les méthodes de datation progressent...

"Un archéologue ressemble plus à Sherlock Holmes qu'à Indiana Jones..." En remportant le 1er Prix du jury de Ma thèse en 180 secondes de Sorbonne Université, Eslem Ben Arous démonte avec brio l'un des mythes qui entoure le métier d'archéologue. Pour dater les vestiges trouvés sur un terrain de fouilles, il faut procéder à une véritable enquête, rassembler des indices et mettre au point des techniques de datation toujours plus performantes.

La méthode classique de datation au carbone 14 reste certes la méthode de référence mais elle est inopérante pour des fossiles de plus de 50.000 ans. C'est la raison pour laquelle le travail mené par Eslem Ben Arous - sur des dents de gazelle trouvées dans les grottes de Rabat-Temara en Afrique du Nord-Ouest et datant du Pleistocène supérieur - est si intéressant. En réussissant à dater ces objets bien plus vieux que 50.000 ans avec la méthode de l'ESR, elle ouvre des perspectives considérables.

Année de production : 2019

Durée : 3min26