3 minutes d’Univers Publié le

Mais où est E.T ?

Les extraterrestres déchainent les fantasmes des Terriens qui envoient, comme Robinson Crusoé, des bouteilles à la mer... ou plutôt dans l'Univers... Mais ont-ils une chance d'exister ?

En s'inspirant du contenu scientifique et des thèmes du Beau livre de l'Univers écrit par Jacques Paul et Jean-Luc Robert (éditions Dunod), la série "3 minutes d'Univers" l'illustre de manière imagée et humoristique.

Réalisation : Jean-Michel Gerber

Production : Wag Productions, France 3 Bretagne, FranceTV education, CNRS Images, AGM Factory, Laboratoire APC, Universcience

Année de production : 2016

Durée : 3min17

Accessibilité : sous-titres français

Mais où est E.T ?

« 3 minutes d’Univers » Episode 7

MAIS OÙ EST E.T. ?

On nous les a fait voir en vert, en gris, avec des tentacules, des gros yeux ou des grosses têtes. Mais ces extraterrestres, objets de tous les fantasmes des terriens ont-ils une chance d’exister ?

UN PEU D’HISTOIRE

L’astronome américain Frank Drake, s’est penché sur la question. En 1961,

Il construit une équation pour déterminer le nombre de civilisations extraterrestres dans notre galaxie avec lesquelles une communication serait possible. (Allô !)

Le résultat est de plusieurs milliers de mondes habités.

Mais, les biologistes ne sont pas d’accord. Pour eux, la probabilité de retrouver les conditions nécessaires à l’apparition, puis au développement de la vie intelligente est vraiment très très très faible. Comme trouver une aiguille dans une botte de foin. A moins d’un atterrissage officiel de la première soucoupe volante sur notre planète, impossible de trancher.

Sauf si on parvient à échanger un jour des messages avec les petits êtres verts ou à tentacules ! C’est ce qu’ont imaginé Frank Drake, encore lui ! Et son collègue Carl Sagan. En 1974, ils se rendent à Arecibo sur l’île de Porto Rico. A l’aide d’un radiotélescope géant, ils envoient un message vers l’amas globulaire M13 dit amas Hercule. Celui-ci comporte la bagatelle de plus de 100 000 étoiles et il est vieux de 14 milliards d’années. Autant dire aussi âgé que l’Univers !

En l’an 26 974 de notre ère, donc pas demain ! Le message arrivera à… 25 000 années-lumière du système solaire. Son signal sera encore fort et clair et toutes civilisations dotées d’un grand radiotélescope pourra le capter. Le problème, avec la rotation du disque de la Voie Lactée, l’amas d’Hercule risque fort de ne plus se trouver sur la trajectoire du signal... et en admettant que les deux savants aient visé juste. Si on fait le compte, 25 000 ans à l’aller et autant pour le retour, dans 50 000 ans il n’y aura peut-être plus d’oreilles humaines sur Terre pour capter la réponse.

A bien y réfléchir, l’homme dans l’Univers est comme Robinson Crusoé sur son île. Il a besoin de jeter des bouteilles à la mer

pour se sentir moins seul. Et c’est bien une sorte de bouteille à la mer interstellaire que l’espèce humaine a envoyé aux confins de l’univers avec les sondes « Voyager » en 1977.

A l’intérieur, un disque vidéo, doté bien sûr d’un dispositif de lecture pour leur faciliter le travail, et comme l’homme est très intelligent, il a forcement pensé à tout. Le mode d’emploi est joint. Le contenu du vidéo disc est très hétéroclite. On y trouve des symboles de notre Humanité comme par exemple une série de cent seize images, de vingt-sept morceaux de musique, de Mozart à Chuck Berry, en passant par un chant pygmée...et les inévitables messages des grands de ce monde.

Raisonnablement, on peut se demander quelles sont les chances que ces messages tombent entre les mains ou les oreilles d’un être pouvant en comprendre le contenu. En admettant que toute forme de vie ait des mains et des oreilles. Ce qui n’est pas gagné. Mais patience, avec un peu de chance nous aurons la réponse dans 49 959 ans.

Réalisation : Jean-Michel Gerber

Production : Wag Productions, France 3 Bretagne, FranceTV education, CNRS Images, AGM Factory, Laboratoire APC, Universcience

Année de production : 2016

Durée : 3min17

Accessibilité : sous-titres français