Actu de science Publié le

Titan enfin cartographié !

Scruté par la sonde américaine Cassini entre 2004 et 2017, Titan vient de livrer tous ses secrets géologiques dans une publication inédite de la revue Nature Astronomy. Ce satellite de Saturne est formé de roches et de glaces d'hydrocarbures à -180° C. Et près des pôles, où il pleut davantage de méthane qu'à l'équateur, on trouve des lacs et des terrains labyrinthiques... Cette cartographie constitue une grande première dans le monde de l'astronomie.

Réalisation : Bernard Nomblot

Production : leblob.fr

Année de production : 2019

Accessibilité : sous-titres français

Titan enfin cartographié !

Titan cartographié, une grande première.

Il a fallu plus de quinze ans pour parvenir à ce résultat : la cartographie géologique complète de Titan, le plus gros satellite de Saturne, vient d’être publiée dans la revue Nature Astronomy. 

Gros comme la moitié de la Terre, Titan est formé de roches et de glaces d’hydrocarbures à -180° C. IL a été étudié sous toutes ses coutures par la sonde américaine Cassini entre 2004 et 2017.

L’atmosphère de Titan est riche en azote et en méthane sous formes solide, liquide ou gazeux. Elle est épaisse et opaque, c’est donc avec des radars et des spectromètres infra-rouge que Cassini a pu réaliser cette cartographie.

On y découvre un monde à part entière, avec son cycle hydrologique et ses paysages en permanente transformation. Six types de terrains ont été identifiés : des plaines, des champs de dunes, des terrains chaotiques, quelques cratères, des lacs d’hydrocarbures et des formations labyrinthiques, plateaux entrecoupés de canyons et de vallées fluviales.

Près des pôles se trouvent les lacs et les terrains labyrinthiques, les plaines sont dans les zones de latitude moyenne et les dunes sont surtout concentrées près de l’équateur. Ceci est sans doute lié à la météo locale : il pleut davantage aux pôles qu’à l’équateur et la pluie de méthane liquide sculpte les terrains labyrinthiques et s’accumule dans les lacs.

Cette carte n’est pas parfaite et sa résolution spatiale est parfois faible. Elle devrait être complétée et mise à jour lors de la mission Dragonfly, qui en 2034 devrait faire arriver un drone sur Titan pour étudier ce monde gelé durant plusieurs mois.

Réalisation : Bernard Nomblot

Production : leblob.fr

Année de production : 2019

Accessibilité : sous-titres français