Au tableau Cécile Callou ! Dernière diffusion le

Domestication animale

La domestication des animaux a débuté avec celle du chien au paléolithique. Cécile Callou, archéozoologue au Muséum national d’histoire naturelle, revient sur quelques idées reçues et nous raconte l’histoire de ce processus pour le chien, le chat, le buf, la chèvre ou encore le dindon.

Un épisode de la série « Au tableau Cécile Callou ! ».

Réalisation : Roland Cros

Production : Universcience

Année de production : 2011

Durée : 6min31

Accessibilité : sous-titres français

Domestication animale

AU TABLEAU !

Cécile Callou

Les animaux domestiques sont-ils tous originaires d'Europe ? Enfin les principaux animaux. En fait c'est tout le contraire. Si l'on prend l'exemple du chien qui a été domestiqué au Tardiglaciaire. Alors le Tardiglaciaire, voilà une frise chronologique. Donc on est à 20 000, à 0 et à 2000. Le Tardiglaciaire ça correspond au Paléolithique supérieur. Tardiglaciaire. Le chien donc a été domestiqué au Tardiglaciaire entre 18 000 et 12 000 av. JC. Le chien est l'animal domestique des chasseurs cueilleurs. Les chasseurs cueilleurs qui ont donc vécu majoritairement au Tardiglaciaire, mais qui existent encore dans certaines sociétés. Ce chien domestiqué donc à partir du loup, ont été pas domestiqué à un seul endroit sur la planète. De toute évidence il y a eu plusieurs foyers de domestication, à peu près simultanément sur la planète. On en trouve aussi bien au Proche-Orient, en Europe, en Asie, mais également en Amérique du Nord. Les autres espèces domestiques, les principales comme le bœuf, le mouton, la chèvre ou le porc ont été domestiquées à l'Holocène. L’Holocène c'est la période que nous vivons encore actuellement, une période donc tempérée. Et ces animaux ont été domestiqués aux alentours de 7500, 7000 av. JC., durant ce grand mouvement, cette grande mutation de la société que l'on appelle le Néolithique. Nous nous trouvons à ce moment-là dans des situations, dans des sociétés d'éleveurs agriculteurs. C'est la grande différence entre le chien, animal de chasseur, et les principales espèces domestiques, animaux d'éleveurs agriculteurs. Une autre espèce a également été domestiquée à cette période-là, c'est le chat. La plus ancienne trace, indice de domestication date de 7000 ans av. JC et se situe également en Proche-Orient. En effet, contrairement à une idée reçue, le chat n'a pas été domestiqué en Égypte, même si c'est bien dans ce pays que les plus grandes domestications ont eu lieu en masse, une domestication de masse. Mais les premières traces, les premiers indices de domestication se situent bien au Proche-Orient vers 7000 ans. En fait, le Proche-Orient semble vraiment être le foyer de la domestication des animaux. Pourtant, de plus en plus, la recherche démontre que de nombreux foyers de domestication ont eu lieu un petit peu partout dans le monde. Si l'on reprend l'exemple du bœuf, du bœuf ou des zébus, on commence à avoir des indices de domestication du bœuf en Afrique, mais également du zébu dans l'Indus, c'est-à-dire au Pakistan, et ce, à peu près à cette période. De la même manière, pour la chèvre, on obtient de nombreux indices de domestication multiple à peu près à cette période-là. Il y a donc un foyer principal de domestication qui est le Proche-Orient et d'autres foyers locaux qui ont eu lieu dans différents endroits du monde.

Maintenant voyons l'Amérique, il s'y est passé également des choses. L'Amérique du Sud, le lama, l'alpaca ont été domestiqués aux alentours de 5000 ans av. JC. Vous trouvez également en Amérique du Sud la domestication du canard, du canard de barbarie et du cobaye aux alentours de 2000 av. JC. L’Amérique du Nord a également été le foyer d'une domestication qui est celle du dindon à une période, là, qui est beaucoup plus difficile à cerner puisqu'on l'estime entre 0 et 1000 après JC, donc quelque chose de beaucoup plus récent. Donc voici l'Europe, le Proche-Orient, nous avons des domestications également en Asie. En Asie, nous avons le coq, aux alentours de 4000 av. JC, mais également il semble que le porc ait été domestiqué à cet endroit-là, donc vous voyez, on a une domestication du porc aussi bien au Proche-Orient qu'en Asie. Donc Inde et Chine.

Autre domestication remarquable, celle du cheval, qui se déroule en Asie centrale – en Asie centrale aux alentours de 4500 – 4000 av. JC. Celle de l'âne, que l'on associe directement au cheval, elle, se fait en Afrique, bien avant celle du cheval. Donc vous pouvez constater une domestication que l'on trouve partout dans le monde, à l'exception de l'Europe qui pour l'instant est assez pauvre, puisqu'on ne dénote pas de domestication sur cette période-là. Ce qui est intéressant avec la domestication et avec ses origines, c'est que l'on constate qu'il s'agit la plupart du temps de foyers multiples. Cela ne se passe pas à un endroit, mais à différents endroits, simultanément, et donc dans des cultures très différentes. C'est donc un mouvement international. Finalement, la seule espèce réellement domestiquée en Europe, dont l'origine se situe en Europe, est le lapin. Cette espèce originaire de la péninsule Ibérique a été domestiquée très, très récemment comparée à toutes les autres espèces. Sa domestication vraie, (car il y a un premier accaparement de l'espèce pour la chasse) ne date que du XIVe, XVIe siècle, donc hier, finalement. Il en a fallu du temps mais il fallait bien avoir une espèce domestiquée en Europe.

Réalisation : Roland Cros

Production : Universcience

Année de production : 2011

Durée : 6min31

Accessibilité : sous-titres français