SuperNaturel Publié le , mis à jour le

Janvier : la vie au ralenti pour survivre à l'hiver

L'hiver s'installe... Les animaux peinent à se nourrir, sauf ceux qui ont une stratégie d'hibernation, comme les oeufs d'araignées bien au chaud dans leur cocon, les coccinelles adultes, ou encore les chauves-souris dont le métabolisme se ralentit en attendant des jours meilleurs. Sur l'écorce des arbres, près de 3000 espèces de lichens se développent. Ces champignons, en symbiose avec une algue ou une bactérie, survivent dans des milieux extrêmes sur Terre, et même sur Mars, comme des expériences scientifiques l'ont démontré. De par les propriétés de leur métabolisme, les lichens intéressent beaucoup les chimistes pour créer de nouveaux médicaments antiviraux, anti-inflammatoires ou encore anticancéreux. Alors, chapeau bas pour les lichens !

Un épisode de la série "SuperNaturel". 

Réalisation : Véronique Kleiner

Production : Universcience, Picta productions, CNRS Images

Année de production : 2015

Durée : 4min26

Accessibilité : sous-titres français

Janvier : la vie au ralenti pour survivre à l'hiver

SUPERNATUREL JANVIERCOMMENTAIRE

L’hiver s’est installé. A première vue, tout semble mort, inactif ou en dormance. Pourtant, bien caché sous la terre ou dans le bois mort, il y en du monde qui s’active, décompose et transforme la matière morte en terre fertile. Et au passage, gravent des oeuvres d’art énigmatiques!

GENERIQUE

Janvier sur les cerisiers, il fait enfin froid ! La vapeur d’eau contenue dans l’air s’est déposée en gelée blanche qui va disparaitre avec le soleil matinal.

Les journées sont grises et monotones. Le problème pour les animaux, c’est évidemment la nourriture. Les chevreuils se rapprochent du verger , cette mésange picore les branches, peut être à la recherche d’une larve. Il n’y a plus d’araignées, leurs oeufs vont passer l’hiver protégés dans un cocon, c’est la stratégie de beaucoup d’insectes pour survivre au froid. D’autres hibernent sous leur forme adulte comme cette coccinelle et dans notre belle famille des mammifères, les chauves souris qui attendent le printemps et le retour des insectes. A l’abri dans une cave, leur température baisse de 38 à une quinzaine de degrés, leurs fonctions vitales se ralentissent, ce qui limite leurs dépenses énergétiques. Elles peuvent ainsi passer l’hiver, vivre plusieurs années ce qui compense leur faible taux de fécondité, en moyenne un petit par an. Mais cet équilibre est fragile et toute perturbation de leur habitat peut avoir des conséquences funestes sur les populations de chauve souris.

Les gendarmes aussi hibernent sous les écorces et sortent au premier rayon du soleil, même timide.

Leur couleur rouge dissuade tout prédateur éventuel de les consommer. Ce n’est pas encore le temps des accouplements, il s’agit juste d’accumuler un peu de chaleur. Voyez vous ces espèces jaunes comme de la mousse qui poussent sur le tilleul ?

En hiver, on ne voit qu’eux sur les arbres nus. Il s’agit des lichens, aux noms méconnus.

Xanthorie, Mousse du chêne, corail des arbres, ces lichens si discrets font partie des espèces négligées mais étonnantes. On en dénombre plus de 3000 espèces en France. Dépourvus de tout mécanisme de défense, ils absorbent toutes sortes de substances, qu’elles soient toxiques ou non ce qui en fait d’excellents indicateurs de la qualité d’un environnement comme la pollution de l’air ou le réchauffement climatique. On assiste par exemple  à la remontée vers le Nord de certains lichens du Sud. En fait les lichens sont des champignons qui vivent en symbiose avec une algue ou une bactérie. l’une apporte chlorophylle et sucre, l’autre sels minéraux et eau. Cette double nature leur donne un métabolisme incroyable qui leur permet de vivre en des lieux où d’autres ne peuvent survivre.

Des astrobiologistes ont envoyés des lichens dans l’espace. Soumis aux rayons cosmiques les plus délétères, au vide glacial ils ont bloqué leur métabolisme, De retour sur terre ils ont repris leur activité comme si de rien n’était. Les scientifiques n’en sont pas restés là. Ils les ont  placés ensuite dans les conditions insoutenables de la planète Mars. Et ils n’en n’ont été que peu affectés. Mais jusqu’ou survivront ils ? Certains s’imaginent même qu’ils viendraient d’ailleurs ! Et les chimistes commencent juste à découvrir leur intérêt comme source de médicament, antiviraux, anti-inflammatoires, anticancéreux.

Alors quand vous croiserez un lichen sur votre chemin, saluez le bien bas !

Réalisation : Véronique Kleiner

Production : Universcience, Picta productions, CNRS Images

Année de production : 2015

Durée : 4min26

Accessibilité : sous-titres français