Corpus, au coeur des organes Dernière diffusion le

Le muscle strié comme vous ne l'avez jamais vu

Les 600 muscles striés squelettiques du corps humain sont à l’origine de tous nos mouvements. Le raccourcissement de chaque fibre musculaire conduit au raccourcissement des muscles et donc, à l’expression d’une force sur des tendons qui eux-mêmes, tirent sur les os. L’ensemble constitue une mécanique complexe, à l’œuvre dans tous nos actes du quotidien, sans qu’on en ait la moindre conscience.

Un épisode de la série « Corpus ».

Pour en savoir plus sur le corps humain : le site Corpus.

Réalisation : Damien Milcent

Production : Canopé-CNDP, Universcience, MGEN, Inserm, Educagri

Année de production : 2014

Durée : 2min18

Accessibilité : sous-titres français

Le muscle strié comme vous ne l'avez jamais vu

Narratrice

-Les os, les articulations, les tendons et les muscles sont des acteurs indispensables aux mouvements du corps.

Les muscles reliés au squelette sont appelés muscles striés squelettiques.

On en compte au moins 600 dans le corps humain.

Ce sont des organes composés de cellules allongées : les fibres musculaires.

Elles sont groupées en faisceaux.

Chaque fibre possède plusieurs noyaux et des molécules formant des stries dans leur cytoplasme.

La fibre musculaire a la particularité de pouvoir se contracter, c'est-à-dire de se raccourcir.

Un raccourcissement des fibres à l'échelle cellulaire en provoque un au niveau du faisceau de fibres, qui entraîne un raccourcissement à l'échelle de l'organe.

Le muscle est alors contracté.

Le taux de raccourcissement des fibres et le nombre de faisceaux de fibres impliqués dans la contraction conditionnent la force développée par le muscle.

Le raccourcissement d'un muscle, lors de sa contraction, exerce une force qui tire sur les tendons.

Les tendons étant de mauvais élastiques, ils se déforment peu et tirent sur les os.

Les os étant unis par une articulation mobile, la contraction musculaire provoque donc, par l'intermédiaire des tendons, leur mouvement relatif autour de l'articulation.

C'est donc la contraction des muscles striés squelettiques, par conséquent, celle des cellules musculaires, qui est le moteur de tous les mouvements du corps.

Réalisation : Damien Milcent

Production : Canopé-CNDP, Universcience, MGEN, Inserm, Educagri

Année de production : 2014

Durée : 2min18

Accessibilité : sous-titres français