La boîte noire Publié le

La lumière du morpho

Le morpho est un magnifique papillon d'Amérique du sud dont les ailes semblent irradier une lumière bleue. Ne pourrait-on pas imiter la structure de ses ailes pour, nous aussi, générer de la lumière ?

Un épisode de la série "La boîte noire".

Réalisation : Jean-Pierre Courbatze

Production : Universcience, Inserm, CNRS Images, Inria, Le Miroir

Année de production : 2014

Durée : 2min44

Accessibilité : sous-titres français

La lumière du morpho

Le monde des Hommes est un peu… un monde de lucioles.
Un monde où la lumière est devenue tout simplement indispensable.
Un  monde de signaux, de messages, de fibres optiques…

Un monde de pixels… Et un pixel, ça fait de la lumière.
Mais la lumière, ça coûte de l’énergie, une énergie que nous ne pouvons plus considérer comme abondante et peu chère.

Donc mieux vaudrait apprendre à produire et manipuler la lumière le plus efficacement possible.
Or la nature nous donne des exemples spectaculaires de manipulation de la lumière…
Ce papillon d’Amérique centrale et du Sud, c’est le morpho. Sa couleur puissante, iridescente et pure, se voit de très loin.

Des chercheurs s’intéressent de près au morpho.

L’aile du morpho a en réalité une structure tout-à-fait originale, et complexe.

A une échelle d’un dixième de micron, apparaissent de petits piliers à la forme particulière.
Pour manipuler la lumière, il faut justement des petites structures d’un dixième de micron environ, comme les longueurs d’onde de la lumière visible. La couleur du morpho vient de là, car il n’a aucun pigment bleu.

Grâce à un matériau spécial, les chercheurs tentent d’en faire un moulage.
Sous la forme d’un plasma, il vient se déposer au fond des interstices.

L’idée est de s’inspirer du vivant pour changer de logique. Les hommes conçoivent en général des choses faciles à fabriquer, avec l’ensemble des éléments qu’ils connaissent.

La nature vivante fait le contraire : avec très peu d’éléments (carbone, hydrogène, azote, oxygène), elle présente des structures très complexes et très efficaces.

Alors peut-être qu’un jour, nous retournerons vraiment à la nature pour éclairer nos nuits.

Réalisation : Jean-Pierre Courbatze

Production : Universcience, Inserm, CNRS Images, Inria, Le Miroir

Année de production : 2014

Durée : 2min44

Accessibilité : sous-titres français