Corpus, paroles d'experts Dernière diffusion le

Comprendre le soi et le non soi en immunologie / Jean-François Bach

Jean-François Bach, secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences nous explique ce qui fait la différence entre le soi et le non-soi. Pour les immunologistes en effet, chaque individu est singulier, il possède ses propres molécules et il est quasiment impossible de trouver deux individus ayant le même patrimoine biologique, ce qui n’est pas sans poser de graves problèmes en cas de greffes…

Un épisode de la série « Corpus ».

Pour en savoir plus sur le corps humain : le site Corpus.

corpus

Réalisation : Roland Cros

Production :  Universcience, Canopé-CNDP, MGEN, Inserm, Educagri

Année de production : 2014

Durée : 2min03

Accessibilité : sous-titres français

Comprendre le soi et le non soi en immunologie / Jean-François Bach

Jean-François Bach, Immunologiste, secrétaire perpétuel de l'Académie des Sciences

-C'est important de savoir ce qu'est le "soi".

D'abord, les psychologues, les psychiatres parlent du "moi".

En immunologie, nous parlons du "soi", c'est une différence intéressante.

Le soi, c'est ce qui nous appartient.

Ce sont les molécules propres à notre individu.

Le soi est, par définition, différent d'un individu à l'autre.

Chacun a son soi, et pas seulement son quant-à-soi.

On peut mettre en évidence des molécules, des gènes, qui sont propres à chaque individu.

Pour prendre l'exemple des groupes sanguins, A, B, O, tout le monde n'a pas le même groupe sanguin.

Il y a des gens qui sont A, B, AB ou O.

C'est simple parce qu'il y a quatre catégories.

Mais il y a des marqueurs, des antigènes, comme les antigènes HLA qui sont la cible du rejet des greffes, qui sont beaucoup plus nombreux.

Un sujet donné n'a qu'une chance sur 50 000 ou 100 000, voire moins, de trouver la même composition d'antigènes chez un autre individu.

Ça pose problème quand on veut faire des greffes, notamment de moelle osseuse, car il faut trouver la personne qui est la plus proche.

C'est souvent très difficile et parfois impossible.

Chaque sujet est presque unique.

Il est unique pour ses constituants et notamment ce qui concerne les molécules reconnues par le système immunitaire, comme une carte de visite personnelle.

Chacun est donc un individu différent des autres.
 

Réalisation : Roland Cros

Production :  Universcience, Canopé-CNDP, MGEN, Inserm, Educagri

Année de production : 2014

Durée : 2min03

Accessibilité : sous-titres français