Corpus, paroles d'experts Dernière diffusion le

Comprendre les prédispositions à la fragilité mentale / Bruno Falissard

Le pédopsychiatre Bruno Falissard expose les causes qui peuvent être à l’origine d’une fragilité psychique, liées souvent à des situations de maltraitance ou d’insécurité dans l’enfance et, dans certains cas, à un terrain génétique qui peut être favorable à une vulnérabilité psychologique. Mais chez l’être humain, rien n’est déterminé à l’avance et une faiblesse peut devenir une force…

Un épisode de la série « Corpus ».

Pour en savoir plus sur le corps humain : le site Corpus.

corpus

Réalisation : Roland Cros

Production : Universcience, Canopé-CNDP, MGEN, Inserm, Educagri

Année de production : 2014

Durée : 2min56

Accessibilité : sous-titres français

Comprendre les prédispositions à la fragilité mentale / Bruno Falissard

Bruno Falissard Pédopsychiatre

-Le sens commun... Quand on discute comme ça avec son voisin, on dit souvent : "Il ne va pas bien mais c'est normal, il était fragile.

Par contre, lui est fort, il résiste à tout." On a cette impression mais cliniquement, c'est plus compliqué.

Vous pouvez avoir des personnes qui ont l'air fragiles, timides, et le jour où il leur arrive quelque chose de dur, elles résistent bien.

Au contraire, des cadres dirigeants, très forts, qui, en public, ont l'air de résister à tout, quand il leur arrive un deuil, par exemple, ils s'effondrent.

Fragilité, force, c'est plus compliqué que ça.

Néanmoins, il y a des choses importantes.

La première, ce sont les victimes de maltraitance pendant l'enfance.

Quand vous avez été abusé sexuellement ou maltraité, ça laisse une trace très profonde dans l'individu, une cicatrice qui peut se rouvrir lors d'un problème dans votre vie.

Vous pouvez déprimer, avoir un trouble anxieux sévère, avoir un syndrome de stress post-traumatique, en rêver la nuit, en permanence.

Vous pouvez parfois, parce que vous avez été victime de maltraitance, maltraiter les autres.

C'est un grand malheur mais c'est quelque chose qu'on observe.

Avoir une enfance très "sécure" vous rend fort dans l'existence.

Au contraire, si vous avez été abandonné, ça va vous rendre fragile.

Premier point.

Deuxième point, l'homme a un cerveau, quelque chose de biologique.

Certains gènes conduisent à la fabrication du cerveau.

Si vous avez des anomalies génétiques, ça peut conduire à une vulnérabilité, à une fragilité psychologique.

On a montré, avec des études sur des vrais et faux jumeaux, qu'il y avait une vulnérabilité génétique à la dépression, à l'anxiété, à la schizophrénie, à l'autisme.

Il ne faut pas voir ça comme une fragilité génétique complètement déterminée depuis l'enfance.

Avoir tel gène impliquerait qu'on est fragile, ça ne marche pas comme ça.

Ça a simplement tendance à vous rendre fragile.

Ce qui est vraiment propre à l'être humain, c'est qu'une fragilité peut conduire à une force.

Si vous avez une tendance innée à être timide, vous pouvez vous construire autour de cette timidité et devenir avocat ou homme politique.

Comme vous êtes timide, vous allez faire du théâtre.

Vous connaissez cette fragilité, donc vous prenez la parole en classe, et vous allez développer la compétence et devenir dans votre métier, dans votre vie, le contraire de ce pour quoi vous étiez déterminé.
 

Réalisation : Roland Cros

Production : Universcience, Canopé-CNDP, MGEN, Inserm, Educagri

Année de production : 2014

Durée : 2min56

Accessibilité : sous-titres français