Vivre avec la drépanocytose Publié le , mis à jour le

La greffe de moelle osseuse, un long parcours pour retrouver une vie normale

Rodrigue, 22 ans, est malade de la drépanocytose. Deux de ses sœurs sont décédées des conséquences de cette maladie héréditaire lorsque sa famille vivait encore au Cameroun. Pour se soigner, il a accepté de recevoir une greffe de moelle osseuse de son grand frère 100 % compatible. A l’hôpital Necker à Paris, le professeur Suarez de lqui lui explique les différentes étapes et les risques pouvant mener à une guérison totale. Il participe également à une réunion avec d’anciens greffés. A l’hôpital Robert Debré, le Pr. Dalle reçoit Salif, 16 ans, greffé il y a 6 mois, pour constater la réussite de la greffe. Un épisode de la série « La drépanocytose, une maladie du sang ».

drepanocytose

Réalisation : Matthieu Pradinaud

Production : BCI Communication, en partenariat avec Universcience,  l'IRD, l'Inserm, l'ARS Guadeloupe et France Télévisions

Année de production : 2018

Durée : 3min01

Accessibilité : sous-titres français

La greffe de moelle osseuse, un long parcours pour retrouver une vie normale

"La greffe de moelle osseuse" 

Narrateur.
-Choisy-le-Roi, en région parisienne.
Rodrigue, un jeune drépanocytaire de 22 ans, rêve de sa guérison.
Après avoir perdu deux sœurs des conséquences de cette maladie, il a décidé de recevoir une greffe de moelle osseuse.
Son grand frère, Lionel, parfaitement compatible, sera son donneur.
Rodrigue, drépanocytaire.
-J'ai accepté la greffe de moelle parce que c'était bénéfique pour moi et pour mon futur, pour que mes enfants ne soient pas drépanocytaires.
Le déclic pour la greffe, ça a été d'en parler avec mon frère.
Il avait peur et on a eu une discussion.
On s'est dit que ça ne servait à rien d'avoir peur.
Quand sa crainte est partie, ça m'a donné encore plus de force.
Cette greffe, c'est de l'espoir, pour dire aux autres drépano que la médecine avance et qu'il y a un moyen de guérir.
C'est pour ça que je la veux vraiment.
Narrateur.
-Aujourd'hui, au service d'hématologie de l'hôpital Necker à Paris, Rodrigue, accompagné par sa mère et sa sœur, rencontre le Pr Suarez, qui va le suivre durant tout le protocole de greffe.
Pr Felipe Suarez, hématologue, hôpital Necker, Paris.
-La greffe de moelle est une possibilité pour guérir la drépanocytose en remplaçant la moelle, qui fabrique les globules rouges.
La greffe de moelle est une procédure médicale qui n'est pas du tout chirurgicale.
On fait des greffes plus facilement, avec des préparations moins toxiques.
La procédure n'est pas dénuée de risques.
Narrateur.
-Tout juste arrivé du Cameroun spécialement pour l'intervention, Lionel, le frère de Rodrigue, se prépare au prélèvement de moelle osseuse, effectué dans les os plats du bassin.
Lionel, frère de Rodrigue.
-Je ne suis pas stressé.
Ça fait de l'effet de voir les gens, bavarder un peu, ça me rassure.
Je me sens bien.
Dr Ambroise Marçais, hématologue, hôpital Necker, Paris.
-Là, on va prélever sa moelle osseuse pour ensuite la réinjecter au receveur.
Le prélèvement va avoir lieu dans quelques minutes, au bloc opératoire sous anesthésie générale.
On va réinjecter les cellules de la moelle osseuse comme une transfusion.
Et les cellules de la moelle osseuse vont reconnaître leur niche en quelques heures et vont recoloniser la moelle osseuse du receveur.
L'infirmière.
-Je suis en train d'administrer la moelle de son frère qui a été prélevée ce matin, qui arrive jusqu'à Rodrigue.
La greffe est lancée.
Narrateur.
-Pour éviter tout risque infectieux, Rodrigue va devoir passer six semaines en chambre stérile, le temps que sa moelle saine se reconstruise.
"Six semaines après, la greffe a réussi."
"Rodrigue est guéri de la drépanocytose."
"Son état de santé restera fragile encore quelques mois."

La Drépanocytose, une maladie du sang

 

Réalisation : Matthieu Pradinaud

Production : BCI Communication, en partenariat avec Universcience,  l'IRD, l'Inserm, l'ARS Guadeloupe et France Télévisions

Année de production : 2018

Durée : 3min01

Accessibilité : sous-titres français