À bord du Nanotilus Diffusé le

Rein, le filtre de vie

Le vaisseau du capitaine Nemo explore cette semaine les centaines de milliers de néphrons que l’on trouve à l’intérieur du rein. Un organe très important qui filtre le sang et participe à la régulation de la pression artérielle...

Un épisode de la série « À bord du Nanotilus ».

Réalisation : François Demerliac

Production : Universcience, Inserm, Virtuel productions

Année de production : 2012

Durée : 3min02

Accessibilité : sous-titres français

Rein, le filtre de vie

- Une nouvelle méthode d'investigation du corps humain est la miniaturisation.

Grâce à elle, l'équipe de savants réunis autour du capitaine Nemo a pu sauver une jeune femme.

Ils entament une nouvelle plongée.

Que vont-ils bien pouvoir découvrir ?

- Ce patient est bien mal en point. Je crains que la source de sa maladie ne se situe au niveau du rein.

Nemo, vous m'entendez ?

- Oui, je vous entends.

Nous arrivons dans le rein.

- Le rein est un organe très important. Il filtre le sang et assure aussi son équilibre chimique et régule la pression artérielle.

- Chaque rein est constitué d'un million de petites unités appelées néphrons dont les différentes parties ont des fonctions précises.

Vous voyez ces glomérules ?

- Ces amas de tuyaux qui forment des boules ?

- C'est là que s'effectue la filtration du sang.

Les glomérules filtrent quotidiennement 2 m cubes de sang et forment près de 200 l d'urine.

Mais heureusement, plus de 99 % de l'eau et des sels filtrés sont réabsorbés pour ne produire au final qu' 1,5 l d'urine.

- Ce qui est rejeté est concentré ?

- En effet. Les parties successives du néphron éliminent les toxines et régulent la quantité d'eau et la concentration en sel de l'urine selon la quantité d'eau avalée.

- Pour cela, le rein sécrète des enzymes comme la rénine qui ont des effets sur le dosage de sodium et sur la pression artérielle.

- Il ne faut donc pas manger trop salé.

- L'excès de sel fait augmenter la pression artérielle. C'est une des causes des insuffisances rénales chroniques de plus en plus nombreuses dans les pays riches.

Mais les maladies des reins peuvent avoir de multiples causes.

- L'insuffisance rénale nécessite des procédés de dialyse extrêmement contraignants ou la greffe du rein.

3 000 reins sont greffés chaque année en France. La prévention peut éviter de telles extrémités. En particulier, le contrôle de la pression artérielle, du taux

de protéines et du cholestérol ainsi qu'un bon régime alimentaire.

La recherche étudie les facteurs de risque en suivant des milliers de patients sur plusieurs années et met au point des molécules

pharmaceutiques prometteuses.

Réalisation : François Demerliac

Production : Universcience, Inserm, Virtuel productions

Année de production : 2012

Durée : 3min02

Accessibilité : sous-titres français