Actu de science Publié le

Un robot à pattes sans GPS

Comment se déplace la fourmi du désert qui ne peut pas utiliser les phéromones pour retrouver son chemin ? Elle se repère grâce à la lumière polarisée du ciel, invisible à l’œil humain. Une particularité que les chercheurs en robotique ont su copier pour AntBot, premier robot capable de s’orienter de la sorte, sans GPS ni carte.

Réalisation : Barbara Vignaux

Production : Universcience

Année de production : 2019

Durée : 1min27

Accessibilité : sous-titres français

Un robot à pattes sans GPS

Ce robot s’oriente comme la fourmi de désert.

Contrairement à d’autres insectes, la fourmi du désert ne peut pas utiliser les phéromones pour retrouver son chemin. En effet, la chaleur détruit les phéromones.

Pour se repérer, elle utilise « la lumière polarisée » du ciel, invisible à l’œil humain. Elle compte aussi le nombre de foulées parcourues depuis son point de départ. Elle utilise enfin la vitesse de défilement du sol sous ses pattes.

Le robot AntBot a été conçu par deux chercheurs du CNRS et d’Aix-Marseille université. Avec ses deux capteurs optiques, il reproduit le système d’orientation de la fourmi du désert.

Il est capable de parcourir 14 mètres et de revenir à son point de départ… au centimètre près. On est encore loin des 700 mètres parcourus par la fourmi dans le désert, reconnaissent les chercheurs.

Mais AntBot est le premier robot capable de s’orienter de la sorte, sans GPS ni carte, même par temps nuageux.

Ce dispositif pourrait intéresser les constructeurs de voitures autonomes. Il peut prendre le relais du signal GPS lorsque celui-ci faiblit et améliorer la sécurité.

Crédits

Photosynthesis in Nature

Dupeyroux et al., Science Robotics 2019 

Schwarz et al., Current Biology 2017

Réalisation : Barbara Vignaux

Production : Universcience

Année de production : 2019

Durée : 1min27

Accessibilité : sous-titres français