Astronome gastronome Diffusé le

On a marché sur la crêpe

Le saviez-vous ? La densité moyenne de tout l’Univers est plus faible que celle d’un artichaut ! Qu’en est-il du Soleil et des trous noirs ? Les molécules de matière sont partout, mais surtout dans les bonbons.

Un épisode de la série « Astronome gastronome »

Réalisation : Genevieve Anhoury

Production : Lardux films, Tell me films, Universcience, en partenariat avec le CEA

Année de production : 2021

Durée : 3min10

Accessibilité : sous-titres français

On a marché sur la crêpe

Une planète, un gâteau, un arbre, une forêt, un animal, n’importe quel objet est fait de matière, c’est-à-dire de particules en mouvement séparées par du vide. Dans l’immensité de l’Univers, la densité n’est pas répartie uniformément : certains endroits rassemblent beaucoup de matière, tandis qu’ailleurs il n’y a rien que du vide spatial… enfin presque vide. Contrairement aux apparences, la densité moyenne de tout l’Univers est fabuleusement plus faible que celle d’un artichaut et même que celle de l’air. Le Soleil a, en moyenne, la densité du sirop de grenadine. Dans l’Univers, il suffit qu’il y ait 100 ou 1000 particules par mètre cube pour qu’on dise qu’il y a beaucoup de matière. Alors que sur Terre, dans une cuillère à café de bouillon, le nombre de molécules de matière est de 1000 avec 20 zéros derrière ! Les trous noirs les plus massifs ont la même densité que l’air. Mais on pense qu’à l’intérieur, la matière est entièrement concentrée au centre. Leur force d’attraction est si puissante que même la lumière, qui est la plus rapide de l’Univers, n’arrive pas à se propulser à l’extérieur et reste prisonnière au fond du trou…

Réalisation : Genevieve Anhoury

Production : Lardux films, Tell me films, Universcience, en partenariat avec le CEA

Année de production : 2021

Durée : 3min10

Accessibilité : sous-titres français