Actu de science Diffusé le

Un géant des mers de 505 millions d’années

Encore plus grand, mais tout aussi vorace que ses congénères, Titanokorys gainesi écumait le fond des océans tropicaux il y a environ 505 millions d’années. Avec ses 50 centimètres, l’animal marin est l’un des plus grand jamais découvert par les paléontologues, un géant par rapport aux animaux qui vivaient dans les mers à cette époque. C’est grâce à l’exceptionnelle préservation des fossiles recueillis sur le site des schistes de Burgess en Colombie-Britannique au Canada que cet animal fascinant a pu être reconstitué.

Réalisation : Véronique Marsollier, Delphine Bonnart

Production : Universcience

Année de production : 2021

Durée : 2min14

Accessibilité : sous-titres français

Un géant des mers de 505 millions d’années

Encore plus grand, mais tout aussi vorace que ses congénères, Titanokorys gainesi écumait le fond des océans tropicaux il y a environ 505 millions d’années. Avec ses 50 centimètres, l’animal marin est l’un des plus grand jamais découvert par les paléontologues, un géant par rapport aux animaux qui vivaient dans les mers à cette époque, dont la plupart atteignaient à peine la taille d’un petit doigt.

Appartenant à un groupe d’arthropodes primitifs appelés radiodontes, Titanokorys avait des yeux à facettes multiples, une bouche en forme de tranche d’ananas bordée de dents, une paire de griffes épineuses sous la tête pour capturer les proies et un corps doté d’une série de volets pour nager. La forme large et aplatie de sa carapace, englobant sa tête suggère que cette espèce était particulièrement adaptée à la vie au fond des océans. Tout comme un parent et rival, plus petit, mais plus abondant Cambroraste falcatus découvert en 2019 dans la même zone.

C’est grâce à l’exceptionnelle préservation des fossiles recueillis autour du canyon Marble, sur le site des schistes de Burgess en Colombie-Britannique au Canada que cet animal fascinant a pu être reconstitué. Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, les schistes de Burgess, découvert en 1909, sont un gisement de fossiles exceptionnels. C’est une véritable photographie gravée dans le schiste de l’explosion cambrienne, il y a plus d’un demi-millliard d’années. Période où un foisonnement d’anatomies entièrement nouvelles apparaissent de façon soudaine, bien avant les dinosaures. 

Si ces espèces parfois extravagantes sont désormais éteintes, elles mettent en lumière l’extraordinaire diversité des premiers parents des insectes, des crabes, des araignées et autres arthropodes.

Réalisation : Véronique Marsollier, Delphine Bonnart

Production : Universcience

Année de production : 2021

Durée : 2min14

Accessibilité : sous-titres français