Découvrez les 1341 actus du blob

Les images sont étonnantes et semblent tout droit sortir du magazine Life des années soixante. Un bouchon de champagne balloté par les vagues et qu’entoure une flottille de bateaux. Après un vol de 63 jours, 23 heures 25 minutes, la première capsule habitée Crew Dragon a amerri dans l’océan atlantique, au large de la Floride.

C’est la conclusion d’un vol parfait qui cumule les « premières » : Premier vol habité étatsunien depuis 2011, premier vol effectué par une compagnie privée, premier accostage d’un nouveau vaisseau à la Station Spatiale Internationale etc. Et premier amerrissage depuis 1975 et la mission Apollo 18…

image légendée

Une scène qu'on n'avait plus vue depuis 45 ans: La récupération en mer d'un vaisseau spatial. © Nasa

Après l’abandon des navettes en 2011, les États-Unis ne disposaient plus d’accès à l’espace. Il a fallu neuf ans pour que SpaceX, la société d’Elon Musk mette au point cette capsule Dragon Crew. L’engin, d’une masse de plus de 9 tonnes pourra emporter jusqu’à sept astronautes. Pour les missions vers la station spatiale, la Nasa a décidé de limiter le nombre d’astronautes à quatre. Pour ce premier vol avec équipage, la Nasa avait désigné deux astronautes vétérans, pour pallier ces problèmes. Ce vol de deux mois a permis de tester le fonctionnement de ce nouveau vaisseau et de le déclarer « bon pour le service ».

Le prochain vol est maintenant prévu au mois de septembre avec un équipage de quatre personnes, dont fera partie l’astronaute japonais Soichi Noguchi. Le vol suivant, prévu au printemps 2021 sera certainement scruté à la loupe de ce côté-ci de l’Atlantique. Ce sera le premier vol d’un Européen sur cette nouvelle capsule, celui de Thomas Pesquet, pour une mission d’environ six mois.