Vue d'artiste du Suskityrannus hazelae

Vue d'artiste du Suskityrannus hazelae © Virginia Tech, Andrey Atuchin

Le fossile de cet étrange dinosaure a été découvert au Nouveau-Mexique en 1998 par un jeune passionné de paléontologie Sterling Nesbitt, alors âgé de 16 ans. Conservé jusqu’en 2006 au musée d’histoire naturelle de l’Arizona, il a ensuite accompagné Sterling Nesbitt dans ses différentes affectations, en tant qu’étudiant puis chercheur en paléontologie et c’est finalement en mai 2019 qu’il publie sa découverte dans Nature Ecology & Evolution.

Sterling Nesbitt et les restes fossiles de Suskityrannus hazelae

Sterling Nesbitt et les restes fossiles de Suskityrannus hazelae, qu’il a découvert en 1998, à 16 ans © Virginia Tech

Daté d’il y a 92 millions d’années, ce fossile de petite taille – environ 1 mètre de haut pour 2,50 mètres de long – n’a été identifié que récemment. « Nous ne savions pas que nous avions un cousin de Tyrannosaurus rex », a déclaré Sterling Nesbitt, « nous pensions avoir les restes d’un droméosauridé, comme le Velociraptor. À la fin des années 1990, les proches parents de Tyrannosaurus rex n’étaient tout simplement pas connus. Depuis, des cousins plus éloignés de Tyrannosaurus rex, ont été découverts en Asie ».

Portion de crâne du Suskityrannus hazelae

Portion de crâne du Suskityrannus hazelae, comparé à une mâchoire inférieure d’un Tyrannosaurus rex © Virginia Tech

Âgé d'au moins 3 ans au moment de son décès, le fossile, qui a été appelé Suskityrannus hazelae, possède des proportions bien différentes de son cousin : il aurait pesé entre 20 et 40 kilos alors que le poids typique d’un Tyrannosaurus rex adulte est d’environ 9 tonnes. Son régime alimentaire était probablement le même que celui de son cousin, gros mangeur de viande. « Suskityrannus donne un aperçu de l’évolution des tyrannosaures juste avant qu’ils envahissent la planète », souligne Sterling Nesbitt. « Il appartient également à une faune de dinosaures qui compte des célébrités telles que le Triceratops et des dinosaures à bec de canard comme Edmotosaurus. »