Découvrez les 2571 actus du blob
illustration

Le Paxlovid® est un nouvel antiviral commercialisé par les laboratoires Pfizer. Ce traitement a obtenu son autorisation de mise sur le marché le vendredi 28 janvier 2022 et une autorisation d’accès précoce octroyée par les autorités sanitaires françaises. La France sera le 1er pays de l’Union Européenne à mettre à disposition ce médicament.

Son objectif est d’empêcher la multiplication du virus, et donc de réduire l’aggravation de la maladie de façon précoce à partir de l’apparition des symptômes. Il est indiqué dans le traitement de la Covid-19 chez les adultes symptomatiques ne nécessitant pas d’oxygénothérapie et présentant un risque élevé d’évolution vers une forme grave de la Covid-19 (personnes très âgées, immunodéprimées, atteintes de certaines maladies rares...).

Les résultats obtenus lors des essais cliniques montrent une réduction de la survenue d’une hospitalisation ou d’un décès de 85,2% pour les patients, à condition d’être administré le plus vite possible et dans les cinq jours suivant l’apparition des premiers symptômes.

Paxlovid® peut être prescrit par tout médecin dans le cadre d’un accès précoce et sera disponible en pharmacie. Pour tenir compte des délais d’approvisionnement et respecter la prise du médicament dans les délais de 5 jours après l’apparition des symptômes, il est nécessaire que le patient consulte très rapidement un médecin dès l’apparition des symptômes. Un rendez vous nécessaire pour écarter notamment toute contre-indication ou risque d’interaction médicamenteuse. L'antiviral est par exemple contre-indiqué chez les personnes avec une insuffisance hépatique sévère ou une insuffisance rénale sévère.

La pilule Paxlovid® de Pfizer est une combinaison d'une nouvelle molécule, PF-07321332, et du ritonavir, un antiviral contre le VIH, qui se prennent sous forme de comprimés séparés. Cette pilule est administrée par voie orale à raison de trois comprimés par jour pendant cinq jours.

Les 10 000 premières doses ont été réceptionnées le 1er février en France et les premiers patients français pourront être traités à partir du vendredi 4 février. D’autres livraisons sont attendues dans les prochaines semaines.