Découvrez les 2129 actus du blob
image légendée

Pluton vue par la sonde New Horizons. La zonde claire et lisse au centre de l'image est Sputnik Planitia, sous laquelle se trouverait un océan liquide. © JPL/Nasa

Les images de la planète naine Pluton, renvoyées par la sonde New Horizons, commencent à parler et à raconter la géologie complexe de ce petit corps. Des simulations informatiques réalisées par une équipe de chercheurs de l’université d’Hokkaido semblent montrer qu’un océan liquide se trouverait dans le sous-sol de la planète naine.

La présence d’un océan souterrain avait déjà été envisagée au vu des images de New Horizons pour expliquer entre autres une anomalie gravimétrique sous Sputnik Planitia, une formation équatoriale pratiquement plate/ Mais étant donnée la température de Pluton, un océan souterrain devrait être complètement gelé.  

L’étude japonaise, parue le 20 mai dans Nature géoscience, postule que cet océan existe réellement. Les scientifiques ont essayé de comprendre comment il pouvait rester liquide. Une solution serait la présence d’hydrates de gaz, une forme d’eau solide, semblable à la glace, entre la couche de glace extérieure et l’océan souterrain.

Des simulations informatiques ont montré que sans cette couche intermédiaire, l’océan de Pluton aurait gelé 800 millions d’années après la formation du système solaire, il y a 4,6 milliards d’années. La présence de cette couche isolante d’hydrates de gaz, appelés clathrates, permet de conserver un océan liquide durant des milliards d’années. Cette couche isolante est probablement formée de méthane, un gaz présent dans le sous-sol de Pluton.