Comment étudier une cotte de mailles gauloise sans la détruire ? Grâce aux rayons X ! C’est ce que vient de réaliser l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne. La cotte de mailles en question a été trouvée en 2012 dans le canton de Vaud, et elle a subi les outrages du temps. Enfouie dans le sol, enroulée sur elle-même et amalgamée par l’oxydation avec d’autres objets, la cotte de mailles ne ressemblait plus à rien.

image légendée

La cotte de maille ressemblait à un rouleau de tôle rouillée, qu'il a fallu déchiffrer ©PIXE/EPFL

Pour reconstituer l’objet, il a été étudié par une plateforme de microtomographie à rayons X. Cette technique d’imagerie 3D a permis de retrouver de nombreux objets à l’intérieur du paquet métallique. On y a trouvé des fibules, une agrafe et d’autres objets dont certains ont été ensuite imprimés en 3D.

Les résultats de cette étude seront présentés à partir du 26 avril au Musée Cantonal d’archéologie et d’Histoire à Lausanne.