3 minutes d’Univers Publié le

Irons-nous un jour sur Mars ?

Depuis la conquête de la Lune, les humains lorgnent vers Mars, objet de bien des fantasmes... Avec le roman La guerre des mondes de H. G. Wells en 1898, le mot "martien" devient synonyme d'"extraterrestre". Aujourd'hui, Mars reste toujours aussi attractive et les projets de voyage et de colonisation ne sont plus de la science-fiction. Alors, rendez-vous sur Mars en 2050 ?

En s’inspirant du contenu scientifique et des thèmes du Beau livre de l’Univers écrit par Jacques Paul et Jean-Luc Robert (éditions Dunod), la série 3 minutes d’Univers l’illustre de manière imagée et humoristique.

Réalisation : Jean-Michel Gerber

Production : Wag Productions, France 3 Bretagne, FranceTV education, CNRS Images, AGM Factory, Laboratoire APC, Universcience

Année de production : 2016

Durée : 3min32

Accessibilité : sous-titres français

Irons-nous un jour sur Mars ?

« 3 minutes d’Univers » Episode 8

IRONS-NOUS UN JOUR SUR MARS ?

Après les premiers voyages sur la Lune, les programmes spatiaux se sont tournés vers Mars. L’idée d’un premier vol habité est encore un peu utopique. Mais pour combien de temps ?

Impossible à dire, tant les obstacles sont nombreux, à commencer par la configuration de cette planète rouge, objet de tous les fantasmes.

Mars est la quatrième planète du système solaire, en partant du Soleil. Elle est plus petite que la Terre de moitié et dix fois plus légère. A peu près le même rapport qu’une boule de pétanque et son cochonnet.

Son atmosphère est cent cinquante fois moins dense que la nôtre. Conséquence, l’effet de serre est limité et la température moyenne sur Mars est inférieure à -60 °C. Il y fait donc, à peu près, deux fois plus froid qu’au Pôle Nord terrestre. Mais sans la glace.

Car si on sait que l’eau a ruisselé à la surface de Mars dans un lointain passé, aujourd’hui le débat reste ouvert quant au fait qu’elle puisse y persister à l’état liquide.

Et pour finir en apothéose, son atmosphère avec 90% de CO2, est totalement irrespirable pour les humains. (I’m your teacher !) En résumé, vous l’aurez compris, vivre sur Mars, ça craint. Pourtant on y a cru pendant longtemps.

UN PEU D’HISTOIRE

À la fin du 19ème siècle, alors que les romans de Jules Verne enflamment les imaginations, on fantasme sur d’éventuels habitants sur la planète rouge. Par exemple en 1877, Giovanni Schiaparelli, un astronome italien, annonce qu’il a découvert à la surface de Mars des canaux. (Hé ! Il y a des canaux sur Mars). En 1893, Percival Lowell, passionné d’astronomie et richissime homme d’affaire, fait construire à Flagstaff, en Arizona, un observatoire pour prouver que ces canaux sont un vaste système d’irrigation réalisé par des êtres intelligents. Hélas pour lui, les progrès des techniques d’observation vont trancher : les canaux n’existaient que dans l’imagination des deux astronomes... ce que confirmera la sonde américaine Mariner 4, lancée en 1965. Avec H.G. Wells et son roman « La guerre des mondes », le mot « martien » devient même synonyme d’extraterrestre ! Mais, les fantasmes ont la vie dure et Mars reste toujours aussi attractive. Les projets de voyage et de colonisation ne sont plus de la science fiction. On parle d’une mission dans les années 2020. Alors, possible ou pas ?

EXPLICATIONS

Un tel périple pose une série de problèmes non négligeables. Aujourd’hui, l’aller et retour reste encore très compliqué à mettre en œuvre. Mais en admettant que la technologie le permette prochainement, le voyage durerait au minimum deux ans, sans ravitaillement possible en cours de route, ni de mission de secours en cas de problème. Il faudrait aussi compter avec les effets nocifs des rayons cosmiques dont on ne sait pas se protéger et une apesanteur de longue durée entrainant un vieillissement accéléré des organismes. (Il fait un peu chaud, hein !) Des perspectives pas vraiment engageantes pour des candidats au voyage. Et dernier écueil de taille, il faudra faire vivre ensemble des hommes et des femmes dans un environnement confiné, ce qui est loin d’être gagné... Les plus optimistes tablent sur 2050… A voir !

En espérant que d’ici là les Martiens ne nous attaqueront pas…

Réalisation : Jean-Michel Gerber

Production : Wag Productions, France 3 Bretagne, FranceTV education, CNRS Images, AGM Factory, Laboratoire APC, Universcience

Année de production : 2016

Durée : 3min32

Accessibilité : sous-titres français