Actu de science Publié le

La comète venue d’un autre monde

Un astronome amateur ukrainien, Gennady Borisov, a repéré le 30 août dernier ce qui n’aurait pu être qu’une simple comète. Mais la vitesse et l’orbite très elliptique de cet objet céleste – baptisé provisoirement C/2019 QA (Borisov) – sont typiques d’une origine extrastellaire… et surtout il se rapproche de nous !

Réalisation : Olivier Boulanger

Production : Universcience

Année de production : 2019

Durée : 1min49

Accessibilité : sous-titres français

La comète venue d’un autre monde

Rappelez-vous. En 2017, un étrange objet baptisé Oumuamua traversait le Système solaire. Ce corps de forme très allongée, considéré par certains comme un vaisseau extraterrestre, s’est révélé être un astéroïde ou une comète provenant d’un autre système planétaire que le nôtre : le premier jamais identifié ! Mais Oumuamua s’éloigne aujourd’hui de nous, et nous n’en saurons pas plus sur cet objet venu d’ailleurs.

Or un second corps interstellaire vient de faire son apparition. À l’aide de son télescope personnel, Gennady Borisov, un astronome amateur ukrainien, a en effet repéré le 30 août dernier ce qui n’aurait pu être qu’une simple comète.

Baptisé provisoirement C/2019 QA (Borisov), ses caractéristiques en font un objet unique. À commencer par sa vitesse, plus de 30 km/s : une vitesse suffisante pour échapper à la gravitation solaire. Ce que conforte aussi son orbite, très elliptique, typique d’une origine extrastellaire.

Mais surtout, ce nouvel objet se rapproche de nous ; et les observatoires professionnels vont pouvoir l’étudier de plus près, notamment aux alentours du 28 décembre prochain, lorsqu’il sera à 300 millions de kilomètres au plus près de la Terre.

Les observatoires d’Hawaï et des Canaries ont déjà pu recueillir quelques informations à son sujet : avec un diamètre de plusieurs kilomètres, il s’agit visiblement d’un objet constitué de roches et de glaces, semblable à ceux que l’on peut rencontrer dans le nuage de Oort, aux confins de notre système solaire.

Si tel est le cas, la comète Borisov garde en elle les éléments qui ont formé son propre système planétaire. Elle constitue donc un témoignage inédit sur la formation des planètes et des étoiles en dehors de notre système solaire.

Réalisation : Olivier Boulanger

Production : Universcience

Année de production : 2019

Durée : 1min49

Accessibilité : sous-titres français