Actu de science Diffusé le

Un prototype d’habitat lunaire inspiré de l’origami

Depuis que les Américains ont annoncé leur ambition de renvoyer des hommes sur la Lune en 2024, plusieurs projets d’habitat lunaire sont à l’étude à travers le monde. L’un d’eux, conçu par deux architectes danois, sera bientôt testé au Groenland. Sa particularité ? Sa structure s’inspire de l’origami !

Réalisation : Anaïs Poncet

Production : Universcience

Année de production : 2020

Durée : 2min06

Accessibilité : sous-titres français

Un prototype d’habitat lunaire inspiré de l’origami

Une drôle de sphère aux allures de navette spatiale. C’est un prototype d’habitat lunaire conçu par les architectes danois Sebastian Aristotelis et Karl-Johan Sørenson, et qui sera bientôt testé au Groenland.

Depuis l’annonce du programme américain Artemis, qui a pour ambition de renvoyer des Hommes sur la Lune en 2024, plusieurs projets d’habitats lunaires sont étudiés à travers le monde. Ce projet danois, auquel contribuent notamment ingénieurs, data scientist et psychologue de l’espace, est particulièrement innovant.

Le plus gros challenge d’un habitat lunaire est de trouver le meilleur compromis entre confort intérieur et transport minimaliste. Pour ce studio capable d’accueillir 2 personnes, toute la structure extérieure a été pensée selon les règles de l’origami, la célèbre technique de pliage japonaise. Une astuce qui permet d’obtenir une structure solide, résistant à des vents de 90km/h, et de répartir des cellules photovoltaïques sur toute la surface de l’habitat.

Cette capsule contiendra également une imprimante 3D pour remplacer au fur et à mesure les éléments internes qui pourraient se casser, ainsi qu’un simulateur de rythme circadien permettant aux habitants de maintenir un rythme jour-nuit similaire à celui que l’on connaît sur Terre.

La fabrication du prototype grandeur nature est en cours et s’achèvera en juin 2020. Après validation, la construction du module pourra démarrer. Pour aller au bout de leur projet, les deux concepteurs iront tester cet habitat au Groenland durant 3 mois, à partir de septembre. Un lieu qui se caractérise par une surface proche de celle de la Lune et où la température descend jusqu’à -30°C. Nous sommes encore loin des températures extrêmes régnant sur la Lune, qui peuvent atteindre -185°C, mais les tempêtes et les ours mettront déjà à rude épreuve ce futur habitat pour astronautes !

Réalisation : Anaïs Poncet

Production : Universcience

Année de production : 2020

Durée : 2min06

Accessibilité : sous-titres français