Abécédaire de la biodiversité Publié le

C comme clacanthe

Témoin vivant d’un passé lointain, ce poisson qu’on croyait disparu a permis aux scientifiques d’éclaircir quelques mystères de l’évolution des espèces. Un épisode de la série « Abécédaire de la biodiversité ».

Réalisation : Jean-Christophe Ribot

Production : Universcience, curiosphere.tv/France télévisions, Mosaique films

Année de production : 2010

Durée : 1min36

Accessibilité : sous-titres français

C comme clacanthe

En marchant dans les pas d’un passé révolu, les amateurs de fossiles parcourent l’œuvre de l’évolution.

Mais en 1938, c’est une forme vivante du passé qui refait surface : un pêcheur sud africain remonte des profondeurs de l’océan un animal… à l’apparence franchement démodée, une relique, un cœlacanthe ! Cette espèce de poisson, bien connue des amateurs de fossiles, était censée selon eux, s’être éteinte 70 millions d’années plus tôt. Recluse dans un milieu caverneux, elle parvînt jusqu’à nous en s’épargnant, quasiment, toute forme d’évolution morphologique.

Depuis, en auscultant ce fossile vivant, les paléontologues tentent d’éclaircir quelques mystères de l’évolution. La relique d’un poumon primitif et des nageoires en forme de membres rapprocheraient le coelacanthe de la lignée des amphibiens… et donc des hommes, qui allaient en découler.

Les espèces, dites panchroniques, comme les coelacanthes, les libellules ou les cafards sont les témoins vivants d’un passé lointain et nous renseignent sur l’origine des espèces actuelles.

Réalisation : Jean-Christophe Ribot

Production : Universcience, curiosphere.tv/France télévisions, Mosaique films

Année de production : 2010

Durée : 1min36

Accessibilité : sous-titres français