Chroniques végétales Diffusé le

La reine des prés

Un épisode de la série "Chroniques végétales"

Réalisation : Olivier Marcon , Anaïs Bollègue

Production : Les Films Invisibles, Arte G.E.I.E, Universcience

Année de production : 2018

Durée : 3min02

Accessibilité : sous-titres français

La reine des prés

Ep. 5 La Reine des prés

(Filipendula ulmaria L.) Famille des Rosacées (Filipendula ulmaria L.) Famille des Rosacées

Il existerait plus de 400 000 espèces de plantes de par le monde.

Si la plupart possèdent des vertus, peu d’entre-elles peuvent se targuer d'avoir autant

contribué à l'évolution de la médecine que la Reine des Prés.

Originaire d’Europe, elle apprécie particulièrement le charme des prés humides, les sousbois,

les abords de cours d’eau ou de rivières.

Elle fleurie généralement au tout début de l'été.

On la reconnaît aisément grâce à ses élégantes inflorescences blanches rappelant celles du

sureau.

Ses fruits sont en forme de spirales, et ses tiges dénuées de poils, sont rougeâtres et

anguleuses.

Ses feuilles, vert sombre, sont lisses sur le dessus, et feutrées de blanc dessous.

Longtemps utilisée comme plante d’ornement, son usage thérapeutique daterait au moins de

la renaissance.

C’est cependant au cours du 19e siècle qu'elle a joué un rôle dans l’invention d’un des

médicaments les plus utilisés au monde.

En 1853 Carl Löwig, un chimiste allemand, découvre que la reine des prés contient une

précieuse molécule, l’acide salicylique,

que l'on croyait jusqu'alors contenue seulement dans l'écorce du saule blanc.

Quelques décennies plus tard, Félix Hoffman découvre à partir de l'acide salicylique, l'acide

acétylsalicylique, aux formidables vertus tranquillisantes.

Ainsi nait l'Aspirine.

La Reine des prés est antalgique, anti-inflammatoire, fébrifuge, ... mais aussi riche en

minéraux, tanin et vitamine C.

La façon la plus courante de la consommer reste sous forme de tisane, recommandée pour

les douleurs articulaires et les maux de tête.

Herbe sacrée dans la tradition Celte, les druides utilisaient son arôme envoûtant pour

parfumer leurs lieux de culte.

En froissant ses feuilles on découvre son subtil parfum d'amande.

Sa saveur caractéristique est due en partie à la vanilline qu'elle contient, principal composant

de la vanille.

Ce n'est pas pour rien qu'on l'employait jadis pour aromatiser la bière, l'hydromel et le vin.

De nos jours, on l’utilise encore pour parfumer les flans et les crèmes dessert.

Quelques fleurs et feuilles séchées placées dans l'armoire auront le double avantage

d’embaumer le linge et de faire fuir les mites qui espéraient y trouver là un repas.

Plante sacrée, inspiration rêvée pour la science, la reine des prés a gagné sa place au

panthéon des herbes médicinales.

Réalisation : Olivier Marcon , Anaïs Bollègue

Production : Les Films Invisibles, Arte G.E.I.E, Universcience

Année de production : 2018

Durée : 3min02

Accessibilité : sous-titres français